Édition du vendredi 18 septembre 2015


    Imprimer Imprimer

François Baroin à Bruxelles pour alerter des conséquences de la baisse des dotations

Alors que le bras de fer continue entre les associations d’élus et le gouvernement sur la baisse des dotations, ce dernier se montrant toujours inflexible sur les demandes des élus de revoir l’ampleur et le calendrier de cette baisse, le président de l’AMF, François Baroin, est allé relayer hier à Bruxelles les craintes des élus sur la situation financière des communes qui pourrait en découler. Lors d’une rencontre avec Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, François Baroin a « appelé son attention sur la dégradation de la situtation financière des communes et des intercommunalités françaises qui va impacter directement leur capacité d’apporter leur contribution au plan de relance européen par l’investissement, dit plan Juncker », indique l’association dans un communiqué. « Il était important que les autorités européennes en soient pleinement informées », ajoute-t-elle.
Selon le communiqué de l’AMF, François Baroin a « lancé une véritable alerte » aux autorités européennes « quant aux difficultés financières auxquelles les collectivités du bloc communal sont confrontées en application du plan triennal de baisse de 30% des dotations de l’État d’ici 2017 ».
À la veille de la journée de mobilisation organisée par l’association, le maire de Troyes a « rappelé » au président Juncker que « les collectivités locales souscrivent à la nécessité de réduire le déficit public », mais que « l’amputation » que subissent les communes françaises est « inéquitable et insoutenable », et qu’elle aura « de graves conséquences sur l’activité économique dans les territoires ». « La demande de révision du montant et du calendrier de cette baisse est au cœur des enjeux de la journée nationale d’action du 19 septembre », rappelle enfin l’AMF.
Cette journée de mobilisation a reçu hier de nouveaux soutiens, dont celui de l’ANECR (Association nationale des élus communistes et républicains) et de l’UNICEM (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) (lire article ci-dessous). Selon un sondage publié hier par Les Echos (lire Maire info d’hier), elle est aussi soutenue par 62 % des Français.
Cette journée nationale d'action contre la baisse des dotations a également suscité l'intérêt d'un certain nombre d'associations européennes de collectivités. Le soutien à cette journée est ainsi déjà venu de Finlande, d'Autriche et de Grande-Bretagne. 
Édition du vendredi 18 septembre 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du vendredi 18 septembre 2015

Ministère de la Transition écologique
Ministère de l'Intérieur
Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales
Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales
Ministère de la Culture
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France