Édition du lundi 30 janvier 2012


Imprimer Imprimer

Heures d'ouverture des bureaux de poste ruraux: en réponse aux préoccupations exprimées par Jacques Pélissard, le président de La Poste envoit un courrier aux présidents des Commissions départementales de présence postale territoriale

L’AMF a toujours relayé auprès de La Poste les difficultés des communes pour l’adaptation des horaires d’ouverture des bureaux de poste aux besoins de la population. Son président, Jean-Paul Bailly, a adressé le 10 janvier aux présidents des Commissions départementales de présence postale territoriale (CDPPT) une lettre sur cette préoccupation, dont il a transmis copie au président de l’AMF.
Pour 2012, La Poste s’engage à maintenir, au niveau départemental, le volume global d’heures d’ouverture des bureaux de poste ruraux éligibles au fonds de péréquation postale. Toute réduction d’horaires imposée par La Poste est donc interdite. Au sein de ce volume global d’heures, des adaptations restent toutefois possibles, avec l’accord des élus et de la CDPPT.
Cette lettre répond à la préoccupation exprimée par Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France, qui avait attiré l’«attention» du président de La Poste «sur les difficultés rencontrées lorsqu'il s'agit d'adapter les horaires d'ouverture des bureaux de poste aux besoins de la population».
Dans ce courrier, Jean-Paul Bailly, après avoir rappelé que le décret du 30 décembre 2011 a reconduit l’abattement sur la fiscalité locale dont bénéficie La Poste (voir Maire info du 3 Janvier 2012), assurant à La Poste une ressource de 170 millions d’euros, précise que celle-ci «permet de financer le volume d'heures d'ouverture en place dans les bureaux de poste ruraux à l'issue des diverses adaptations opérées au titre de 2011. C'est ainsi que, dans chaque département, sur le périmètre rural d'application du fonds de péréquation, le nombre d'heures d'ouverture des bureaux de poste sera ainsi maintenu pour 2012».
«Cette disposition complémentaire à celles prévues par le contrat de présence postale permettra d'apporter une réponse aux difficultés rencontrées, dont le président de l'Association des maires de France et plusieurs d'entre vous m'ont fait état, lorsqu'il s'agit d'adapter les amplitudes horaires à la fréquentation constatée», indique-t-il.

Pour accéder à la lettre du président de La Poste (accès réservé aux adhérents de l'AMF), utiliser le lien ci-dessous.
Édition du lundi 30 janvier 2012 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France