Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du jeudi 6 février 2014
Administration électronique

Les Français très demandeurs d'e-administration

Le site Acteurs publics a publié hier un sondage, réalisé par l’Ifop, confirmant qu’une écrasante majorité de Français sont prêts à faire leurs démarches administratives sur internet.
Ce sont pas moins de 89% des personnes interrogées qui, à la question « Seriez-vous prêt à faire davantage de démarches administratives sur internet ? », répondent par l’affirmative. Avec quelques disparités toutefois : sans surprise, le réflexe internet est toujours plus ancré dans les couches les plus aisées de la population (98% des professions libérales et cadres supérieurs répondent oui, contre 88% pour les ouvriers et employés). Mais cette différenciation est aujourd’hui infiniment moins marquée qu’elle ne l’était il y a dix ans, avec la démocratisation d’internet. Autre fracture, plus visible celle-ci : celle qui sépare les ruraux des urbains. Les premiers sont toujours un peu moins bien disposés à l’égard de l’administration en ligne (43 % se disent « certainement »  prêts à faire leurs démarches en ligne, contre 56 % des urbains).
Pour les sondés, l’e-administration est d’abord « un gain de temps »  (57% des réponses). Viennent ensuite « la simplification des services publics »  et « un moyen de réduire le coût des services publics », à égalité à 36 %.
C’est – et de très loin – l’état-civil qui est le plus plébiscité parmi les démarches qui pourraient être réalisées en ligne. À la question « Dans quel domaine en particulier souhaiteriez-vous que l’e-administration se développe ? », les personnes interrogées sont 59% à répondre « l’état-civil et la vie citoyenne »  (dont le vote en ligne). Viennent ensuite, bien après, la santé (26 %), l’emploi (24 %), la formation professionnelle (18 %). Il n’y a que 13 % des sondés qui souhaitent voir l’éducation se faire en ligne… Preuve que les « mooc », ces cours de fac en ligne extrêmement en vogue outre-Atlantique, et que le gouvernement souhaite voir se développer en France, sont encore très loin de séduire les Français.
Demander une carte d’identité sur le net, oui ; mais remplacer la salle de classe par un écran d’ordinateur ne semble pas à l’ordre du jour…

Consulter les résultats du sondage sur le site Acteurs publics.

S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER
Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site