Édition du jeudi 6 février 2014


Imprimer Imprimer

Les Français très demandeurs d'e-administration

Le site Acteurs publics a publié hier un sondage, réalisé par l’Ifop, confirmant qu’une écrasante majorité de Français sont prêts à faire leurs démarches administratives sur internet.
Ce sont pas moins de 89% des personnes interrogées qui, à la question « Seriez-vous prêt à faire davantage de démarches administratives sur internet ? », répondent par l’affirmative. Avec quelques disparités toutefois : sans surprise, le réflexe internet est toujours plus ancré dans les couches les plus aisées de la population (98% des professions libérales et cadres supérieurs répondent oui, contre 88% pour les ouvriers et employés). Mais cette différenciation est aujourd’hui infiniment moins marquée qu’elle ne l’était il y a dix ans, avec la démocratisation d’internet. Autre fracture, plus visible celle-ci : celle qui sépare les ruraux des urbains. Les premiers sont toujours un peu moins bien disposés à l’égard de l’administration en ligne (43 % se disent « certainement » prêts à faire leurs démarches en ligne, contre 56 % des urbains).
Pour les sondés, l’e-administration est d’abord « un gain de temps » (57% des réponses). Viennent ensuite « la simplification des services publics » et « un moyen de réduire le coût des services publics », à égalité à 36 %.
C’est – et de très loin – l’état-civil qui est le plus plébiscité parmi les démarches qui pourraient être réalisées en ligne. À la question « Dans quel domaine en particulier souhaiteriez-vous que l’e-administration se développe ? », les personnes interrogées sont 59% à répondre « l’état-civil et la vie citoyenne » (dont le vote en ligne). Viennent ensuite, bien après, la santé (26 %), l’emploi (24 %), la formation professionnelle (18 %). Il n’y a que 13 % des sondés qui souhaitent voir l’éducation se faire en ligne… Preuve que les « mooc », ces cours de fac en ligne extrêmement en vogue outre-Atlantique, et que le gouvernement souhaite voir se développer en France, sont encore très loin de séduire les Français.
Demander une carte d’identité sur le net, oui ; mais remplacer la salle de classe par un écran d’ordinateur ne semble pas à l’ordre du jour…

Consulter les résultats du sondage sur le site Acteurs publics.

Édition du jeudi 6 février 2014 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France