Édition du Vendredi 13 mars 2015


Imprimer Imprimer

Baisse du soutien aux associations sportives dans une minorité de communes

L’Association nationale des élus en charge du sport (Andes) vient de publier une enquête pour savoir si les communes, touchées par la baisse des dotations de l’État, entendent répercuter cette baisse sur leur soutien aux associations sportives. Premier verdict : à peine un quart des communes qui ont répondu à l’enquête avouent une telle diminution des subventions.
L’Andes rappelle que les communes consacrent 1,3 milliard d’euros par an au soutien aux associations sportives. Les choix qu’elles feront en matière budgétaire peuvent donc avoir un impact extrêmement important sur le fonctionnement des associations.
L'association précise également que les réponses données à son enquête (réalisée en décembre en janvier dernier) sont « des déclarations d’intention », puisque la plupart des répondants n’avaient pas encore acté leur budget municipal. Il faut aussi préciser qu’elles ne concernent que les 582 communes qui ont accepté de répondre.
Résultats : les deux tiers des communes entendent maintenir leur soutien aux associations identique à celui de l’année précédente. Un quart (24,5 %) pensent le diminuer, et 10 % l’augmenter. Parmi les communes qui annoncent une baisse des subventions, la moitié s’en tiendra à une baisse de moins de 5 %. Mais 15 % d’entre elles envisagent une baisse de plus de 10 %.
Deuxième question : les communes ont-elles modifié leur soutien aux associations sportives en matière de mise à disposition de matériel et de personnel ? L’idée étant de savoir si les communes compensent en partie une éventuelle baisse de subventions par une mise à disposition accrue de matériel ou de personnel. 18,6 % des communes qui ont répondu affirment avoir augmenté la mise à disposition de matériel, sans qu’il soit possible de savoir de façon certaine si cette proportion recoupe tout ou partie celle des communes qui ont diminué les dotations aux associations. Reste que l’Andes elle-même le dit dans les conclusions qu’elle tire de cette enquête : « Afin de soutenir le développement et la pérennité des associations, certaines collectivités accentuent les mises à disposition gratuites de locaux administratifs ou de matériels. »
L’association annonce qu’une deuxième enquête similaire sera menée dans un an. Ses résultats seront à suivre attentivement, car l’impact de la baisse des dotations sera alors beaucoup plus prégnant.

Télécharger l’enquête de l’Andes.
Édition du Vendredi 13 mars 2015 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr