Édition du vendredi 4 mars 2016


Imprimer Imprimer

Décès d'Yves Guéna et de la députée Sophie Dessus

Figure emblématique du gaullisme, l'ancien ministre Yves Guéna est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris à l'âge de 93 ans. Né le 6 juillet 1922 à Brest, Yves Guéna n'a pas encore 18 ans quand il part rejoindre le général de Gaulle en Angleterre pour s'engager dans les Forces françaises libres (FFL). A Londres, il retrouve des réfugiés et « 100 à 150 jeunes, des Bretons et des Basques », venus rejoindre les FFL de Charles de Gaulle. Il apercevra pour la première fois le général le 6 juillet 1940, « le jour de (ses) 18 ans ! ». Le jeune homme part combattre en Egypte, en Libye et en Tunisie, avant de servir dans la 2e D.B. du général Leclerc, en Normandie, en Alsace et en Allemagne.
En 1947, à sa sortie de l'ENA (promotion France combattante, la première de cette institution), il est nommé contrôleur civil au Maroc, où il reste jusqu'en 1957. En 1958-1959, il travaille au cabinet de Michel Debré, ministre de la Justice, à l'élaboration de la Constitution de la Ve République. Il est ensuite directeur adjoint du cabinet de Michel Debré à Matignon. Si Yves Guéna fut plusieurs fois ministre, notamment des Postes et Télécommunications, de l'Information en mai-juin 1968, et des Transports, il fut aussi en parallèle un élu local, représentant de poids à Paris de la Dordogne. « La tête à Paris, les pieds en Dordogne », avait ainsi coutume de dire celui qui fut maire de Périgueux pendant plus de 25 ans (1971-1997), député, puis sénateur, et conseiller général.
Yves Guéna a aussi été président du Conseil constitutionnel (2000-2004), puis celui de l'Institut du monde arabe (2004-2007). Il a ensuite présidé la Fondation de la France libre, ainsi que la Fondation et l'Institut Charles de Gaulle.
A l’annonce de son décès, les hommages se sont succédé. Le président de la République a salué un « gaulliste de la première heure qui a aimé passionnément la France et l’a servie avec ferveur ». « Yves Guéna a toujours servi la République. Il manquera à la Dordogne et à la France », a souligné pour sa part sur Twitter le Premier ministre, Manuel Valls.
Le président du Sénat, Gérard Larcher, a salué « un homme hors du commun » qui « aura participé à toutes les grandes pages de notre histoire nationale ». Le président de l’AMF, François Baroin, « après avoir appris avec grande tristesse le décès d’Yves Guena » a souhaité, de son côté, « au nom du bureau de l’AMF, saluer cette figure essentielle de la France, qui incarne le courage, l’engagement et le dévouement à la Nation ». « France libre, Ve République et engagement local, l’AMF salue l’engagement exceptionnel, courageux, continu et sincère d’Yves Guena », ajoute l’association dans un communiqué.
Un autre décès est venu endueuiller hier la classe politique, celui de la députée-maire d’Uzerche (PS) Sophie Dessus, successeure de François Hollande dans sa circonscription de Corrèze. Hospitalisée à la suite d’un cancer, elle décédée à l'âge de 60 ans au CHU de Limoges.
Considérée comme une proche du chef de l'Etat, Sophie Dessus avait été élue députée en 2012 dans l'ancien fief électoral de François Hollande, la première circonscription de Corrèze à Tulle, devenant ainsi la première femme députée de ce département. Elle était depuis 2001 maire d'Uzerche.
François Hollande a salué la mémoire d'une femme aux « convictions fortes », qui « ne se résignait jamais ». Pour sa part, le président de l'Assemblée a salué une « élue de terrain, proche de ses concitoyens, devenue au fil des années une figure de la Corrèze ». A l'Assemblée, « elle avait su très vite se faire remarquer par la qualité de son travail, sa rigueur, son humour et son franc-parler », a ajouté Claude Bartolone.
C.N. (avec Afp)
Édition du vendredi 4 mars 2016 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France