Édition du vendredi 29 mars 2019


Imprimer Imprimer

Sébastien Lecornu veut lancer des discussions avec les associations d'élus sur la création de conseillers territoriaux

Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales, a de nouveau plaidé vendredi pour lancer des discussions sur la création de conseillers territoriaux, une piste « sur la table » pour tenter de répondre à la crise des gilets jaunes.
Le grand débat national a permis de démontrer que « nos concitoyens sont en attente de proximité », a dit sur France 2 Sébastien Lecornu, qui a coanimé ce grand débat, tout en remarquant que « les grandes régions créées dans le quinquennat précédent donnent l’impression d’être éloignées ».
Donc « faut-il revoir le périmètre des grandes régions ? Cela nous semble difficile. Est-ce qu’on peut imaginer un conseiller territorial nouvelle version, pas dans les modalités telles que Nicolas Sarkozy les avaient imaginées à l’époque, mais adapté à ces grandes régions? Clairement, c’est sur la table », a-t-il dit.
« Moi je veux lancer désormais les concertations avec les associations d’élus, les élus, nos concitoyens », a-t-il ajouté.
L’idée de créer un conseiller territorial siégeant à la fois au conseil départemental et au conseil régional avait été adoptée par la loi de réforme des collectivités territoriales du 16 décembre 2010, avant que François Hollande n’abroge la réforme en 2012. Certains élus, notamment ceux de l’ADF et de Régions de France, y sont totalement opposés.
Dans un entretien à la tribune.fr vendredi, Sébastien Lecornu assure qu’il ne s’agit « absolument pas de remettre en question l’existence des conseils départementaux et des conseils régionaux à la différence de ce qui a pu être imaginé par le gouvernement de François Fillon ». « Les nouvelles grandes régions ont nécessairement changé la donne. Il faut donc l’expertiser et en débattre », a-t-il affirmé.
Selon lui, « avoir une figure connue, engagée localement, qui n’obéit pas systématiquement au système partisan traditionnel, peut rassurer ».
Dans cette interview, Sébastien Lecornu dit aussi vouloir poursuivre l'examen de « toutes les pistes de simplification » des relations entre l'État et les collectivités, y compris sur la question de « la répartition des dotations ». Il salue, sur ce sujet, le travail fait par Territoires unis, l'association qui réunit l'AMF, l'ADF et Régions de France, dont la plate-forme est pour lui « un premier document intéressant pour améliorer la décentralisation ». 
(avec AFP)
Édition du vendredi 29 mars 2019 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France