Édition du mardi 31 mars 2009


Imprimer Imprimer

Agression du maire de Saint-Gratien: l'AMF exprime son «indignation»

Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France, a exprimé hier, dans un communiqué, sa totale solidarité à Jacqueline Eustache-Brinio, maire de Saint-Gratien dans le Val-d’Oise, agressée et blessée dans le cadre de ses fonctions municipales, vendredi dernier (voir nos infos d’hier en lien ci-dessous). Face à ce fait divers, le président de l’AMF «adresse un message de soutien à Jacqueline Eustache-Brinio. Il rappelle, non seulement aux citoyens mais aussi aux pouvoirs publics qui en sont les garants, l’importance du respect dû aux maires, qui défendent les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, et qui tissent quotidiennement le lien social au sein de notre République.» Il estime que, «depuis plusieurs années, les agressions d’élus ne cessent de se multiplier. Inquiet de ce phénomène, le président de l’AMF a attiré l’attention du ministre de la Justice en demandant la plus grande sévérité à l’encontre des auteurs de tels faits.» En novembre 2008, le maire de Vincennes, Laurent Lafon, lui aussi agressé, avait reçu le soutien de Jacques Pélissard, qui avait alors souligné que «cette agression physique est d’autant plus intolérable qu’elle s’est portée sur un élu de proximité qui comme l’ensemble de ses collègues au sein des 36.000 communes françaises, travaille quotidiennement à l’écoute et au service de ses concitoyens.»
Édition du mardi 31 mars 2009 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France