Édition du lundi 14 septembre 2015


Imprimer Imprimer

Le CSA souhaite que les médias « prennent en compte » les intercommunalités lors des prochaines élections

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel vient de présenter 15 propositions qu’il estime « souhaitable de mettre en œuvre dans la perspective des futures échéances locales ». L’objectif étant de mieux concilier à l’avenir la liberté de communication et le respect du pluralisme politique dans les médias.
Parmi ces recommandations, le CSA laisse entendre que le traitement par les médias audiovisuels des enjeux intercommunaux lors des élections locales reste faible. « Quand bien même les EPCI ne constituent pas des circonscriptions au sens du code électoral, ce nouvel échelon de représentation politique conduit à s’interroger sur la prise en compte spécifique du traitement des enjeux électoraux qui leur sont attachés par les médias audiovisuels », écrit l’organisme. Ainsi, le CSA souhaite « la prise en compte de l’intercommunalité » lors des prochaines élections des conseils municipaux et communautaires car « l’affirmation de plus en plus grande du rôle des EPCI, dont témoigne le nouveau mode de désignation de leurs instances délibératives au suffrage universel direct, constitue une évolution majeure de la démocratie locale ».
La presse audiovisuelle sera donc informée d’ici 2020 des préconisations du CSA : « Dans la perspective de la prochaine élection des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, le Conseil indiquera dans sa recommandation aux éditeurs sous quelle forme l’enjeu de l’intercommunalité devra être appréhendé. »
Dans une autre proposition, le CSA préconise d’harmoniser les horaires de fermeture des bureaux de vote. « Le Conseil réitère sa proposition qu’un horaire unique de fermeture des bureaux de vote soit fixé, dit-il. A défaut, il serait favorable à ce que l’amplitude de l’horaire de fermeture soit réduite. Deux horaires (19 heures/20 heures) se substitueraient ainsi aux trois horaires (18 heures/19 heures/20 heures) actuellement en vigueur. »
Le conseil perçoit trois bénéfices à cette mesure. Elle limiterait l’effort que devraient consentir les petites communes par rapport à une fermeture uniforme à 20 heures, préserverait la participation dans les grandes agglomérations et réduirait les risques de divulgation des estimations de résultats sur Internet et les réseaux sociaux, tout en sauvegardant la capacité des sociétés de sondage à produire des estimations fiables dès la fermeture des derniers bureaux de vote.
Pour réaliser cette réflexion, le CSA a entendu, au cours de l’année passée, un grand nombre de représentants des pouvoirs publics, des éditeurs de radio et de télévision, des partis politiques, mais aussi des experts dans le cadre de son groupe de travail Pluralisme et vie associative.
A.W.
Télécharger les 15 propositions du CSA
Édition du lundi 14 septembre 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France