Édition du mardi 9 avril 2013


Imprimer Imprimer

Un nouveau dispositif pour les jeunes en décrochage scolaire

Le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, en déplacement jeudi dernier dans l’académie de Lille, a présenté un nouveau dispositif de lutte contre le décrochage scolaire, les réseaux « Formation qualification emploi » (Foquale), qui remplaceront les réseaux « nouvelle chance ».
Les Foquale permettront de « recenser toutes les solutions existantes » et doivent « s’intégrer pleinement dans les réseaux constitués autour des 360 plateformes de suivi et d’appui aux décrocheurs » qui maillent le territoire, selon une circulaire parue jeudi dernier au bulletin officiel du ministère. Celles-ci, créées par l’ancien ministre Luc Chatel, sont coordonnées par les préfets et réunissent au niveau local les responsables de l’Education nationale, de l’enseignement agricole, des centres de formation d’apprentis, des missions locales, du service public de l’emploi, du réseau d’information jeunesse ainsi que les collectivités territoriales compétentes.
Les nouveaux réseaux devront améliorer l’efficacité et la coordination des acteurs existants, de manière « complémentaire » à l’action des collectivités territoriales et notamment des régions, avec les « pactes régionaux pour la réussite éducative et professionnelle des jeunes, qui devraient constituer des déclinaisons particulières des contrats de plans régionaux de développement des formations professionnelles », précise la circulaire.
Des « référents "décrochage scolaire" » seront également nommés dans les établissements du second degré « à fort taux d’absentéisme et de décrochage ». Un bilan sera effectué pour chaque jeune concerné, après quoi il lui sera proposé une « solution de retour en formation ».
Selon le ministère, 140 000 jeunes en moyenne quittent chaque année le système scolaire sans diplôme (autre que le brevet des collèges). Vincent Peillon, qui s’est fixé l’objectif de diviser ce nombre par deux d’ici à la fin du quinquennat, « avec, comme première étape, 20 000 jeunes décrocheurs remis sur le chemin de la formation dès l’année 2013 », a annoncé jeudi que 8 600 jeunes en décrochage avaient repris une formation depuis le début de l’année.

Consulter la circulaire et ses annexes.
Édition du mardi 9 avril 2013 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France