Édition du jeudi 29 juin 2006


Imprimer Imprimer

Rentrée 2006: concentration des efforts sur les établissements les plus en difficulté

Le gouvernement concentrera ses efforts sur les établissements les plus en difficulté à la rentrée scolaire 2006, en lançant notamment un programme en faveur de 249 collèges qui bénéficieront de 3.000 assistants pédagogiques. Lors de sa 12e conférence de presse mensuelle, Dominique de Villepin a également annoncé l'ouverture de 200 classes relais à la rentrée pour les élèves «perturbateurs». «Dès la rentrée prochaine, nous concentrerons nos efforts sur les établissements les plus difficiles: 249 collèges feront partie d'un programme ambition-réussite et auront droit à 1.000 enseignants expérimentés, plus 3.000 assistants pédagogiques pour aider les enseignants les plus jeunes et répondre concrètement aux attentes des élèves», a-t-il dit. Ces collèges auront par ailleurs à leur disposition «au moins une infirmière». Trois cents postes supplémentaires seront ouverts à cet effet en 2006. Face aux actes de violence qui se sont multipliés ces derniers temps dans les établissements «difficiles», une formation particulière sera prévue pour les enseignants, a indiqué le Premier ministre, sans plus de détails. S'agissant de la formation des élèves, une évaluation de rentrée sera mise en oeuvre dans les classes de CE1 pour vérifier si les élèves lisent et écrivent correctement. «Ceux qui ne réussiront pas ce contrôle auront droit à des programmes personnalisés de réussite éducative, qui seront mis en place dès la rentrée 2006», a dit Dominique de Villepin. Une enveloppe de 100 millions d'euros sera débloquée à la rentrée. Dans le domaine universitaire, le chef du gouvernement a confirmé sa volonté d'un «effort significatif» en faveur des bourses. «Faut-il par exemple mettre en place une bourse de rentrée universitaire pour faciliter l'entrée à l'université des bacheliers boursiers, leur permettre de financer leur livres, leur installation, leur caution de loyer? C'est une idée dont je suis prêt à discuter», a-t-il précisé. Un service de l'orientation, des stages et de l'emploi devrait être en place dans le courant de l'année 2006-2007 dans chaque université pour mieux aiguiller les étudiants. Pierre Lunel, président de l'université Vincennes-Saint-Denis, sera nommé délégué interministériel à l'orientation.<scr
Édition du jeudi 29 juin 2006 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr