Édition du vendredi 24 mai 2013


Imprimer Imprimer

Lancement de la reconfiguration du canal Seine-Nord Europe

On avait cru le projet totalement abandonné, en septembre dernier. Mais le canal Seine-Nord Europe (SNE) sera bien construit, d’après le ministre chargé des Transports, Frédéric Cuvillier, qui vient de nommer un « comité de pilotage pour la reconfiguration technique du projet », dont la présidence a été confiée à Rémi Pauvros, député-maire de Maubeuge. Un comité des partenaires, réunissant les collectivités locales concernées, va également être mis en place.
Rappelons que le projet de canal Seine-Nord Europe est dans les cartons depuis les années 1980 : il s’agit d’une liaison de 106 km entre Compiègne (Oise) et Cambrai (Nord). Ce projet, a rappelé le ministre mercredi dernier, en annonçant l’installation du comité de pilotage, permettrait de former « un vaste corridor de transport de fret, depuis le Havre jusqu’à Dunkerque et le Benelux ».
Avec une déclaration d’utilité publique en 2008, le projet s’est accéléré ces dernières années… jusqu’à la prise de fonction du nouveau gouvernement, et le constat par celui-ci que le coût estimé du projet n’était pas soutenable – 4,4 milliards d’euros au départ, réévalués à 7 milliards. Le ministre chargé des Transports a toutefois décidé de ne pas abandonner le projet mais de le remettre entièrement à plat. Un réexamen des aspects techniques du chantier devrait, selon le ministre, permettre de faire baisser significativement les coûts : optimisation du tracé, nature et dimensionnement des ouvrages d’art, nombre de plateformes multimodales… Dans un deuxième temps, le comité de pilotage, avec le comité des partenaires, engagera les discussions sur le volet financier : « Les discussions avec les collectivités locales doivent être poursuivies, déclare Frédéric Cuvillier, afin de préciser, confirmer et formaliser leurs engagements en faveur du financement de l’opération ».
Le ministre attend les premières propositions techniques du comité de pilotage pour la rentrée de septembre, et un projet totalement reconfiguré « au premier semestre 2014 », dans l’objectif de « bénéficier de financements européens au taux maximum sur la période 2014-2020 ».
Édition du vendredi 24 mai 2013 image
Journal Officiel

Journal Officiel du vendredi 24 mai 2013

Ministère de l'Économie et des Finances
Ministère de l'Économie et des Finances
Ministère de l'Intérieur
Ministère de l'Intérieur
Ministère de l'Intérieur
Ministère de l'Intérieur
Ministère de l'Intérieur
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France