Édition du mardi 27 novembre 2012


Imprimer Imprimer

Rénovation énergétique des bâtiments : bientôt une table ronde

Le président du Plan bâtiment durable, Philippe Pelletier, a tenu hier une conférence de presse pour exposer la feuille de route des pouvoirs publics en matière de rénovation énergétique des bâtiments.
Le Plan bâtiment durable est l’organisme qui a succédé au Plan bâtiment Grenelle, lequel a existé de 2009 à 2012. Son président n’a pas changé : Philippe Pelletier, avocat spécialisé dans l’investissement immobilier et ancien président de l’Agence nationale de l’habitat entre 1998 et 2008, a été reconduit par la nouvelle majorité. Dès le mois de septembre dernier, il recevait une lettre de mission des ministres du Logement et de l’Écologie, Cécile Duflot et Delphine Batho, lui fixant quatre objectifs : « renouveler les modèles de financement », identifier les foyers les plus modestes, mettre en place des « plates-formes régionales dédiées » dans une logique de guichet unique, et organiser « la montée en compétence » des professionnels.
C’est dans ce cadre que Philippe Pelletier a annoncé hier la tenue prochaine d’une table ronde sur la rénovation énergétique des bâtiments, pour que « tous les acteurs du bâtiment puissent rapidement accorder leurs violons pour être rapidement opérationnels ». Les participants à cette table ronde devraient être connus dès cette semaine.
Cette table ronde devrait porter sur plusieurs sujets : le financement, avec la question du « rapprochement » de l’éco-prêt à taux zéro (PTZ) et du CIDD (crédit d’impôt développement durable), deux dispositifs jugés « peu harmonieux » par Philippe Pelletier – qui a toutefois insisté pour que le PTZ, « outil précieux », soit « remis sur les rails ». La formation des syndics, aux côtés de la Fédération française du bâtiment et de la Capeb (confédération des artisans et des petites entreprises du bâtiment), sera également évoquée, tout comme le rôle de chef de file que pourraient être amenées à jouer les régions (voir à ce sujet l'article ci-dessous sur le plan voté par la région Ile-de-France).
« Si l’on met bout à bout l’ensemble de ces actions, a conclu Philippe Pelletier, nous sommes en mesure d’atteindre l’objectif des 500 000 logements rénovés en 2016 ». Il est à noter que le gouvernement semble avoir quelque peu réduit ses ambitions en la matière : alors que le chef de l’État avait fixé, lors de la Conférence environnementale des 15 et 16 septembre derniers, un objectif d’un million de logements rénovés par an, ce chiffre n’est plus évoqué aujourd’hui, le Plan bâtiment durable ne parlant plus que de 500 000 logements – ce qui serait tout de même une importante progression par rapport aux 200 000 rénovés actuellement.
Édition du mardi 27 novembre 2012 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France