Édition du jeudi 8 septembre 2016


Imprimer Imprimer

Nouvelles mesures en vue pour relancer le tourisme après les attentats

Jean-Paul Huchon, l’ancien président de la région Ile-de-France, a remis hier au Premier ministre le rapport qui lui avait été commandé sur les conséquences des attentats sur le tourisme en France.
Le Premier ministre a rappelé à cette occasion qu’avec 2 millions d’emplois directs et indirects et un poids économique de plus de 7 % du PIB, le tourisme est « un secteur clé de la bataille pour l’emploi ». Mais les attentats de novembre 2015 et de juillet 2016 ont eu de lourdes conséquences en matière de tourisme. Selon le ministère des Affaires étrangères, la France a connu une baisse de fréquentation touristique de l’ordre de 7 % depuis le début de l’année 2016 (- 10% à Paris et – 3,6 % à Nice). En juillet et août, selon les organisations professionnelles, le secteur hôtelier a subi une perte de revenu par chambre de 9,4 %.
« Après les attentats, il faut relancer la machine », a expliqué Jean-Paul Huchon au sortir de la réunion avec Manuel Valls. Il a annoncé que, pour la première fois depuis plus de dix ans, un conseil interministériel consacré au tourisme allait être convoqué.
Dans son rapport (pour l’instant non publié), Jean-Paul Huchon suggère la création d’une « cellule de crise dédiée au tourisme » chargée de coordonner les actions de soutien au secteur en cas de menace (attentats, mais aussi catastrophes naturelles), ainsi que d’un « observatoire national du tourisme ». Il a également présenté, selon les services de Matignon, « ses suggestions en vue de mieux coordonner l’action publique en matière de promotion et de structuration de l’offre touristique, au niveau de l’État comme au niveau territorial, avec en particulier la mise en place d’une plateforme État-régions et État-métropoles associant l’ensemble des acteurs de la filière. Il a détaillé ses propositions en matière de soutien aux investissements touristiques, notamment pour une meilleure articulation des actions conduites par la Banque publique d’investissement, la Caisse des dépôts et consignations et le Commissariat général à l’investissement. »
Jean-Paul Huchon a enfin préconisé la mise en place d’un plan « Tourisme sûr ». « Il s’agit d’inventer un plan de la destination France sûre », a par la suite détaillé l’ancien élu régional. « Ce qui ne veut pas dire s’occuper seulement des attentats, mais aussi de la petite et moyenne délinquance. Ce plan serait conçu avec les professionnels et avec les collectivités locales. »
Manuel Valls a enfin annoncé qu’un Comité d’urgence économique dédié au tourisme se tiendrait mardi prochain, le 13 septembre, et que le comité interministériel consacré à la question aurait lieu « mi-octobre ».

Édition du jeudi 8 septembre 2016 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France