Édition du jeudi 7 juin 2018


Imprimer Imprimer

Les vacances rapportent aux territoires, la preuve avec les chèques-vacances

L'Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) vient de mettre en ligne une cartographie interactive de l'impact économique et social du chèque-vacances dans les territoires. Chacun peut aller la consulter en se rendant sur le site de l’Agence (adresse ci-dessous) pour y sélectionner une région, plusieurs départements ou un seul et ainsi mesurer les retombées du chèque-vacances. On peut ainsi comparer les données, par exemple, sur le nombre d'hébergements où le chèque-vacances est accepté comme moyen de paiement et les sommes effectivement dépensées chaque année dans ces différents points.
Ces chiffres s'avèrent forcément bien plus élevés dans les départements touristiques. Et une région comme l'Ile-de-France n'est pas, pour une fois, celle qui en profite le plus. Avec un volume annuel de 720 millions de chèques-vacances, l'Ile-de-France ne récupère « que » 251 millions d’euros (ce qui se mesure par le remboursement des chèques-vacances sur les lieux dits d'usage). À l'inverse, en Occitanie, le volume de chèques-vacances émis est de 78 millions d’euros pour un retour de 190 millions. Quasiment trois fois plus.
La carte permet surtout de faire un zoom sur l'action sociale des chèques-vacances (aides aux projets vacances, bourse solidarité vacances, séniors en vacances, départ des 18/25 ans). L'impact économique dans les territoires n'est pas moindre, avec un effet multiplicateur d'au moins trois entre l'aide reçue pour le départ de bénéficiaires et leur impact économique. À l'exception de la région parisienne qui en profite le moins, voire, souffre d'un effet négatif : 3,4 millions d’euros d'aide reçue pour le départ de bénéficiaires et des impacts économiques réduits à 1,4 million. À comparer à l'Occitanie, qui totalise plus de 15 millions d’euros d'impacts économiques pour 1,8 million d’euros seulement d'aide reçue pour le départ de bénéficiaires.
« Plus de 10 millions de Français utilisent le chèque-vacances chaque année pour partir en vacances », précise l'ANCV, et « plus de 234 000 personnes bénéficient des programmes d’aides aux vacances déployés par l’Agence ».
Le chèque-vacances est distribué par l'ANCV à ses clients (comités d’entreprise, acteurs économiques, publics et sociaux) qui le distribuent eux-mêmes, avec une bonification, à leurs salariés ou bénéficiaires. Les chèques-vacances permettent de régler des frais de transport, d’hébergement, de restauration et de loisirs. 200 000 professionnels sont aujourd'hui conventionnés sur l’ensemble du territoire.
E.S.
Accéder à la carte interactive.



Édition du jeudi 7 juin 2018 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France