Édition du jeudi 21 juillet 2016


Imprimer Imprimer

Classement des stations de tourisme : la nouvelle procédure précisée dans une circulaire

Le ministère chargé du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Energie sociale et solidaire a publié, la semaine dernière, une circulaire à l’adresse des préfets relative à l’instruction des demandes de classement comme station de tourisme sollicitées par les communes. Elle précise la nouvelle procédure de classement entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2016 pour répondre à certaines « difficultés organisationnelles ».
En effet, la procédure devait passer jusqu’alors par deux instructions, l’une au niveau local d’une durée maximale de six mois, et une autre, au niveau central. Or, cette « double instruction et le stock conséquent de demandes de classement, constate la circulaire, ont généré, au niveau de l’administration centrale, des retards importants ».
L’aménagement de la procédure de classement entrée en vigueur en début d’année permet ainsi de s’appuyer « davantage sur les services déconcentrés de l’Etat lesquels, par leur proximité, s’avèrent plus à même d’apprécier la qualité des dossiers de candidatures », indique la circulaire.
Elle confie, dès lors, au préfet de région la conduite de l’instruction du dossier. La délibération, en conseil municipal, sollicitant le classement en station de tourisme est, quant à elle, adressée au préfet de département. Celui-ci dispose alors de deux mois « pour vérifier sa complétude et réclamer, le cas échéant, les pièces complémentaires à la commune », précise la circulaire. C’est alors que le délai d’instruction, fixé à 12 mois, s’amorce.
Le préfet de région dispose, quant à lui, de huit mois pour instruire le dossier avant de le transmettre, avec l’avis et la fiche d’instruction qui « comporte les éléments de preuve qui établissent la conformité de la commune aux critères de classement », à la direction générale des entreprises (DGE), qui dispose de quatre mois pour achever la procédure. « Celle-ci aboutira, soit au classement de la commune comme station de tourisme par la publication d’un décret au Journal officiel sous la forme d'une mention, soit au rejet de la demande de classement », explique la circulaire.

Télécharger la circulaire.
Édition du jeudi 21 juillet 2016 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France