Édition du Wednesday 6 juillet 2011


Imprimer Imprimer

Les associations du bloc local ont lancé un réseau des pôles métropolitains

Mardi 5 juillet, lors d’une journée de rencontre et de débats dans les locaux de l’Association des maires de France, réunissant plus de 170 élus et responsables territoriaux, les présidents des associations du bloc local (1) ont lancé le «réseau des pôles métropolitains». Cette plate-forme d’échanges et d’initiatives partagées «permettra aux territoires, dans le respect des spécificités des collectivités locales qui les composent, de nourrir leurs projets» de pôles métropolitains et «d’en assurer la pleine réussite». Dans un communiqué de presse, les associations du bloc local rappellent qu’«un pôle métropolitain» permet la mise en place «d’un projet de développement ambitieux et équilibré» et d’accroître «l’attractivité de l’ensemble du territoire». Les associations du bloc local ont souhaité que le fonctionnement du réseau «s’adapte pleinement aux attentes des territoires. Ainsi, elles ont déterminé, ensemble, ses priorités ainsi qu’un programme de travail autour de thématiques telles que les transports, l’urbanisme, le développement économique, l’aménagement …». Afin de «renforcer la transversalité et l’échange des bonnes pratiques», après la DATAR et la Direction générale des collectivités locales, «d’autres partenaires se sont déjà engagés dans le réseau (FNAU, GART, ACFCI, CNCD, ETD)». En outre, la première rencontre des pôles métropolitains a «permis de répondre à nombre des interrogations formulées par les territoires: quels contenus et quelles missions confier aux futurs pôles? Quels outils nécessaires à leur mise en oeuvre et à leur fonctionnement (statuts, ingénierie…)? Elle a été l’occasion d’annoncer un programme de travail ambitieux: mise en place d’un site Internet, organisation de journées thématiques, conseil et mise à disposition de l’ensemble des ressources par mutualisation des expertises de chacun des partenaires…» (1) Association des maires de France, Association des maires de grandes villes de France, Fédération des maires des villes moyennes, Association des petites villes de France, Association des maires ruraux de France, Association des communautés urbaines de France, Assemblée des communautés de France. (2) sur les 50 territoires potentiellement concernés (soit les EPCI à fiscalité propre de plus de 150 000 habitants et de plus de 50.000 habitants en situation frontalière), par la loi, 26 se sont déjà positionnés en faveur de 21 projets de pôles. Pour accéder au communiqué, utiliser le lien ci-dessous.
Édition du Wednesday 6 juillet 2011 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr