Édition du Lundi 13 avril 2015


Imprimer Imprimer

L'intercommunalité fait encore très peu communication commune avec ses communes membres

Aujourd’hui, les trois-quarts des communautés disposent d’un service communication et cette proportion atteint 100 % dès lors que l’on passe le seuil des 35 000 habitants, révèle l’édition 2015 du baromètre de la communication intercommunale, rendu public vendredi à Rennes. La palette des outils utilisés par les intercommunalités pour communiquer apparaît très complète. Dans le quartet de tête, qui reste inchangé, internet garde la première place (95 % des communautés ont mis en place un site internet), suivi par la publication d’un magazine externe (83 %) , de la mise en place de relations presse (81 %) et d’un dispositif d’affichage (75 %).
Côté budget, en revanche, les choses évoluent pour s’adapter aux contraintes budgétaires : près de 40 % des communautés d’agglomération prévoient ainsi une diminution de leur budget communication dans les deux ans à venir.
Cette quatrième édition du baromètre de la communication intercommunale, éditée par Cap’Com, l’Adcf, Epiceum et l’institut Occurrence, révèle aussi que très peu (4 %) de services communication intercommunaux sont mutualisés avec ceux des communes membres, 42 % d’entre eux étant « coordonnés de manière officieuse » et 58 % « pas coordonnés du tout ». « C’est une constante depuis 2011 », souligne l’étude qui note cependant « pour la première fois cette année des signes d’évolution ». Cette évolution vers une meilleure mutualisation devrait concerner dans un premier temps les services communication des agglomérations et des métropoles et ceux de leurs villes-centres.
Les habitants demeurent, et de loin (98 %), la cible principale de la communication intercommunale mais la majorité de ces derniers (51 %) ne fait toujours pas la différence entre les messages municipaux et communautaires, selon les résultats du baromètre. Le nouveau mode d’élection des délégués communautaires par fléchage, mis en place lors des élections municipales de mars 2014, n’a pas sensiblement changé les chose, 44 % des personnes interrogées estimant qu’elles n’ont pas permis de mieux faire connaître l’institution intercommunale aux habitants.
Rappelons que, mercredi, l'Association des maires de France organise dans ses locaux à Paris une Rencontre des intercommunalités. Au programme : la nouvelle organisation des intercommunalités au regard des modifications législatives apportées par le projet de loi Notre et les schémas de mutualisation des services. 

Télécharger le baromètre 2015.
Édition du Lundi 13 avril 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr