Édition du Jeudi 30 juin 2005


Imprimer Imprimer

Les systèmes productifs locaux (SPL) soulignent la nécessité « d'anticiper et de conduire le management des connaissances »

La Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (DATAR) vient de publier un compte-rendu des rencontres «Réseaux d’entreprises et les territoires» organisées à Saint-Etienne, les 1er et 2 juin derniers, par le Club des districts industriels français (CDIF) et qui s’adressaient particulièrement aux gestionnaires de quelque 50 systèmes productifs locaux (SPL). Les participants ont notamment pu exprimer leur inquiétude, suscitée par le lancement d’un appel à projets « pôles de compétitivité » en novembre 2004. Pierre Mirabaud, délégué à l’Aménagement du territoire et à l’action régionale, a rappelé la place des SPL dans la stratégie gouvernementale de développement industriel des territoires, « dont l’émergence de pôles de compétitivité constitue l’un des axes forts, en évoquant notamment les scénarios possibles d’évolution à terme des SPL en pôles de compétitivité liant recherche, formation et industrie, et qui ont une visibilité internationale». Si certains SPL correspondent à l’image courante que l’on a de ces réseaux d’entreprises, c’est-à-dire au regroupement des PME réalisant des économies grâce au partage de certains services (groupements d’employeurs, centrale d’achats, actions communes à l’export, etc.), d’autres SPL se sont d’ores et déjà engagés dans des démarches d’une autre ampleur, voire d’une autre nature. Le «pôle enfant» du Choletais ou le «pôle de technologies médicales» de Saint-Etienne se sont ainsi lancés dans des programmes collaboratifs ambitieux en matière de recherche et d’innovation. « Briques de base d’une politique de compétitivité », selon les termes de Jean-Pierre Aubert, délégué interministériel aux restructurations de défense et chef de Mission interministérielle aux mutations économiques, ces SPL affichent bien, « pour relever les défis de la compétition globale, un esprit offensif, et non un esprit simplement défensif face aux délocalisations ». Intervenant à la table ronde « Compétences et compétitivité des réseaux d’entreprises : une alternative aux délocalisations ? », Frédéric Espinasse, président du Club Alliance des métaux du Bitterois, a témoigné de son expérience à la tête de l’entreprise FE Industrie. Alors que cette dernière se trouvait dans une situation pour le moins critique au moment où il l’a reprise, FE industrie est aujourd’hui une entreprise saine et dynamique. A cela deux raisons principales : un effort considérable en matière d’innovation et la délocalisation d’une partie de la production en Tunisie, effectuée sur la base d’une concertation, et donc, réussie : le choix de sous-traiter une partie de la production auprès d’un SPL tunisien s’est fait en accord avec les syndicats et a été accompagné d’une politique active de formation des salariés, afin de permettre le recentrage de l’activité réalisée en France sur des produits à plus forte technicité. Les effectifs de FE Industrie ont ainsi pu être non seulement maintenus mais accrus. Mais, dans cet exemple, encore faut-il avoir conservé les savoir-faire locaux, a indiqué Francis Ginsbourger, chercheur à l’Ecole des mines de Paris. La mondialisation impose de rechercher la différenciation, évolution qui donne une importance stratégique aux plans de gestion des ressources humaines et de mutualisation des formations. Plus généralement, Claude Courlet, président de l’Université Pierre Mendès France de Grenoble, a souligné que l’organisation de type SPL est celle qui résiste le mieux : la compétitivité dépend de tout un environnement et « une atmosphère industrielle n’est pas délocalisable ». Ces rencontres ont permis une prise de conscience de la nécessité d’anticiper et de conduire le management des connaissances. Le développement des capacités de veille permet aux PME de mieux connaître les marchés étrangers et les productions concurrentes ; seule la mutualisation donne aux petites structures de telles capacités de prospective. Le soutien aux SPL qui maillent le territoire est apparu comme un élément c
Édition du Jeudi 30 juin 2005 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr