Édition du mercredi 27 décembre 2000


Imprimer Imprimer

Pour payer la facture de 45 milliards de francs, les assureurs envisagent une augmentation moyenne de 30% des cotisations dans les années à venir

Les tempêtes sans précédent qui ont frappé la France les 26 et 27 décembre 1999 représentent un an après un coût de 45 milliards de francs pour les assureurs, a déclaré Denis Kessler, président de la Fédération française des sociétés d'assurance. "Nous avons un chiffre qui est de l'ordre de 45 milliards de francs", a-t-il précisé sur Europe 1. Ce coût "sans précédent" devrait entraîner une augmentation moyenne des cotisations de 30% dans les années à venir, a indiqué Denis Kessler, qui est également vice-président du Medef. Il a déclaré "qu'à peu près 96% des dossiers de particuliers" étaient réglés à ce jour et "à peu près 80% des problèmes d'entreprises". Les tempêtes "Lothar" et "Martin", qui avaient balayé la France avec des pointes de vent de 200 km/h, ont causé la mort de 92 personnes. Les dégâts furent considérables, notamment dans les parcs et forêts, où quelque 270 millions d'arbres ont été arrachés. Au total, 3,5 millions de foyers furent privés d'électricité pendant plusieurs jours. Soixante départements ont été touchés, en première ligne l'Ile-de-France et les départements de l'Ouest
Édition du mercredi 27 décembre 2000 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France