Édition du lundi 20 mai 2019


Imprimer Imprimer

Réseaux sociaux : Facebook, média plébiscité par les collectivités

Cap’Com a publié, ce mois-ci, les résultats de l’étude de l’Observatoire socialmedia des territoires, consacrée à l’utilisation des réseaux sociaux par les collectivités locales. Résultat : seule une commune sur dix (3 918 communes) était présente sur au moins l’un d’entre eux en 2018. Parmi elles, une écrasante majorité utilise Facebook (92 %). Twitter (38 %), Youtube (21 %) , Instagram (18 %), Linkedin (8 %) et Snapchat (1 %) sont relégués très loin derrière.
Autre enseignement de l’étude : plus le territoire est grand, plus il est déployé sur de nombreux réseaux sociaux (multicanal). De cette façon, les villes, qu’elles soient petites (entre 10 000 et 20 000 habitants), intermédiaires ou grandes, font grimper la moyenne. L’intégralité des grandes villes et 89 % des villes moyennes sont, par exemple, présentes sur Facebook et 64 % des petites villes utilisent au moins un réseau social.
Dans certaines communes, les réseaux sociaux ont transformé la relation entre le maire et le citoyen. Dans un article de Maires de France, publié en avril 2019, Nicolas Soret, président de la communauté de communes du Jovinien, faisait le constat suivant : « Il y a vingt ans, lorsqu’un administré voulait se plaindre, il écrivait un courrier, payait une enveloppe, un timbre. Aujourd’hui, au fin fond de son canapé, il dégaine… » Invité au Congrès des élus au numérique, organisé fin janvier à Puteaux (Hauts-de-Seine), Alain Anziani, maire de Mérignac (Gironde), résumait la situation actuelle ainsi : « La place publique, c’est désormais la place du marché et les réseaux sociaux. Il faut répondre aux interpellations émanant des deux. »

100 % des métropoles sur les réseaux sociaux
Au niveau de la strate supérieure, l’étude indique que les métropoles sont ultra-connectées : 100 % d’entre elles sont sur les réseaux sociaux. Les intercommunalités, elles, sont davantage à la peine : moins d’une intercommunalité sur cinq est titulaire d’un compte sur Facebook (19 %), moins d’une sur dix est visible sur Twitter (9 %).
À l’image des métropoles, départements et régions sont, eux aussi, tous visibles sur les réseaux sociaux. Au-delà de Facebook, « 78 % des régions sont aussi actives sur YouTube et 61 % sur Instagram, de même que 75 % et 54 % des départements ».
Ludovic Galtier
Accéder à l’étude.
Édition du lundi 20 mai 2019 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France