Édition du lundi 23 juin 2008


    Imprimer Imprimer

«Les collectivités territoriales et les clubs professionnels: des liaisons dangereuses?», une table-ronde vendredi prochain au Sénat

Chaque année les collectivités territoriales financent les associations sportives à hauteur de 2,9 milliards d’euros dans un contexte politique et juridique «souvent serein, mais parfois contesté.» Dans son avis budgétaire de 2008 consacré aux relations entre les collectivités territoriales et les clubs professionnels, Bernard Murat (UMP, Corrèze), rapporteur du budget «Sport» à la commission des affaires culturelles, avait constaté qu’il existe «bien une communauté d’intérêts entre les clubs professionnels et les collectivités territoriales qui les pousse à entretenir des relations suivies, que ce rôle de soutien doit avoir des limites et être le plus transparent possible, et que cette transparence dans les relations, qui n’existe pas réellement aujourd’hui, passe probablement par la mise en place d’un nouveau partenariat tant sur la question des financements que sur celle de l’utilisation des stades». Afin d’approfondir la réflexion, Bernard Murat a souhaité réunir l’ensemble des acteurs du rugby pour évoquer les liens entre les collectivités territoriales et les clubs de rugby et proposer des améliorations au cadre juridique actuel. Ces questions seront abordées au cours d’une table ronde, vendredi 27 juin, avec les acteurs du rugby sur le thème «Les collectivités territoriales et les clubs professionnels: des liaisons dangereuses?». Bernard Laporte, secrétaire d’État en charge du sport introduira cette table ronde, sous le patronage de Jacques Valade (UMP, Gironde), président de la commission des affaires culturelles. Bernard Lapasset, président de l’International rugby board (IRB) et Patrick Wolff, vice-président de la Ligue nationale de rugby interviendront en tant que grands témoins; Thomas Jaussaud, adjoint au maire de Bayonne, et Jacques Thouroude, président de l’Association nationale des élus en charge du sport, donneront le point de vue des élus locaux; Thierry Perez, président du Montpellier Hérault Rubgy Club évoquera la position des clubs; Dominique Laurent, directrice des sports au ministère des sports, de la jeunesse et de la vie associative ainsi que des universitaires, apporteront un éclairage technique. Cette table ronde est ouverte à la presse. Le compte rendu de cette audition sera disponible samedi 28 juin sur le lien indiqué ci-dessous.
Édition du lundi 23 juin 2008 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France