Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux

Édition du vendredi 8 décembre 2006
Sécurité routière

Nouvelle baisse du nombre de tués sur les routes

Le nombre de tués sur les routes en novembre a baissé de 6,5% par rapport au même mois en 2005, a annoncé jeudi Dominique Perben, ministre des Transports chargé de la sécurité routière. Au cours du mois de novembre, il y a eu 386 personnes tuées contre 413 en novembre 2005, soit 27 décès de moins. En novembre, il y a eu 7.560 accidents contre 7.406 en novembre 2005, soit une hausse de 2,1%, selon le bilan provisoire de l'Observatoire national interministériel de sécurité routière. Le nombre de blessés est en hausse de 5,3% à 9.724, contre 9.235 l'année précédente. Le nombre de blessés hospitalisés augmente de 0,5% à 3.633, contre 3.616. Sur les 11 derniers mois, le nombre de tués est en baisse de 13,5% (4.200 contre 4.858). Le nombre de blessés est en baisse de 2,9%, mais celui des blessés hospitalisés affiche une hausse de 6,6%. «Au total depuis 2002, 9.000 vies ont été sauvées et 100.000 blessés épargnés», s'est félicité M. Perben en appelant «chacun à redoubler de prudence sur les routes», à l'approche de la période hivernale et des fêtes de fin d'année. Le ministre a également relevé «une diminution de la vitesse moyenne pratiquée», soit -1,2% sur les huit premiers mois de l'année, ainsi qu'une réduction des excès de vitesse, mesurée par l'Observatoire des vitesses. Il a confirmé «la poursuite de la politique du gouvernement en matière de contrôle des vitesses». Le chiffre officiel de 2005 a été de 4.990 tués, mais on comptait avant le 1er janvier 2006 les décès intervenant dans les six jours suivant l'accident. Depuis cette date, ce sont les décès à trente jours qui sont pris en compte dans un souci d'harmonisation européenne et, selon cette donnée, il y a eu 5.318 tués en 2005.
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER
Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site