Édition du jeudi 15 septembre 2016


Imprimer Imprimer

Lancement de la campagne « Adoptons les comportements qui sauvent »

Déclarée Grande cause nationale 2016 en mai dernier, la campagne nationale « Adoptons les comportements qui sauvent » a été lancée hier par la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF), la Croix-Rouge française et la Protection civile.
Objectif, sensibiliser les Français aux comportements préventifs et aux gestes de premiers secours, sous la forme d’une interpellation forte adressée aux citoyens : « Informez-vous, formez-vous ». Un site internet et une campagne de communication diffusée du 15 octobre au 15 novembre sur tous les canaux (TV, radio, affichage, presse, réseaux sociaux) diffuseront des messages de prévention et des conseils sur les premiers gestes à accomplir, notamment en direction des jeunes, qu’il s’agisse d’un risque exceptionnel ou du risque le plus courant (hémorragie, arrêt cardiaque, incendie domestique…). L’une des priorités de la campagne est d’inciter le plus grand nombre à s’inscrire aux formations PSC 1 (prévention et secours civiques de niveau 1), ouvertes à tous dès l’âge de 10 ans et dispensées par les trois partenaires de la Grande cause.
L’enjeu est de taille puisque chaque année, entre 10 et 12 millions d’accidents de la vie courante provoquent 20 000 décès, selon la FNSPF. « La meilleure chance de survie d’une victime, c’est la compétence de la personne qui se trouve à ses côtés lorsque survient l’évènement, insiste Jean-Jacques Eledjam, président de la Croix-Rouge française. À horizon très proche, il faudrait qu’une personne sur cinq ou encore un membre de chaque famille en France soit formé aux gestes qui sauvent ».
« La campagne est soutenue par l’Association des maires de France (AMF) qui diffusera les messages et un kit de communication sera disponible pour les communes qui sont un précieux relais », a précisé Éric Faure, président de la FNSPF. « Les citoyens sont les premiers maillons de la chaîne de secours, ils peuvent devenir les acteurs de leur propre sécurité, a souligné Juliette Méadel, secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes, présente lors du lancement de la campagne. Former 20% de Français chaque année permettrait de sauver 10 000 vie par an ». Elle a notamment faire part de son souhait de « généraliser la formation aux premiers secours des agents de la fonction publique », en concertation avec les employeurs publics et les partenaires sociaux.
Xavier Brivet

Retrouver toutes les informations sur la Grande cause sur le site dédié et sur le site de la FNSPF.
Édition du jeudi 15 septembre 2016 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France