Édition du lundi 18 avril 2011


Imprimer Imprimer

Accessibilité aux différents services de santé: «Près de 30% des patients sont hospitalisés à moins de 10 minutes de chez eux et près de 50% à moins de 20 minutes»

Selon le dernier «Panorama des établissements de santé» établi par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques du ministère de la santé (1), «près de 30% des patients sont hospitalisés à moins de 10 minutes de chez eux et près de 50% à moins de 20 minutes». Ainsi, en France métropolitaine (hors Corse), «la moitié des patients hospitalisés en court séjour le sont à moins de 21 minutes de trajet de leur domicile. Un quart le sont à moins de 9 minutes (1er quartile) et un quart à plus de 37 minutes (3e quartile). Les 10% de temps de trajet les plus longs sont supérieurs à 63 minutes». Ces temps de trajet correspondent à la distance effectivement parcourue par les patients hospitalisés (distance routière en temps entre leur commune de résidence et la commune d’implantation de l’établissement de santé dans lequel ils sont pris en charge) et non à la distance théorique la plus courte. L’auteur de l’étude en conclut qu’il y a aujourd’hui une «bonne adéquation entre la répartition de la population et la localisation des établissements de santé sur le territoire», tout en observant «qu’il y a très peu de zones foncées, pour lesquelles ce temps est supérieur à une heure de trajet». Celles-ci, souligne l’étude, «correspondent d’ailleurs le plus souvent à des zones montagneuses (notamment celles des Alpes et du Massif Central). Les autres zones avec des temps de parcours élevés sont les Landes de Gascogne et l’aire située au carrefour des régions du Limousin, du Centre et de Poitou-Charentes, deux périmètres peu peuplés». Il relève aussi que si la «diminution importante du nombre de maternités sur le territoire au cours des trente dernières années a vraisemblablement eu pour conséquence d’augmenter» le temps de parcours médian pour les «séjours obstétricaux, et notamment les accouchements». Il constate que ce «sont ceux pour lesquels le temps de parcours médian est le plus faible (17 minutes)». C’est-à-dire que «la moitié des patientes effectuent un trajet de moins de 17 minutes pour se rendre à l’hôpital et l’autre moitié, un trajet supérieur à 17 minutes». L’étude observe aussi que «les temps de parcours des séjours médicaux sont eux du même ordre que les temps sur l’ensemble des séjours (21 minutes), tandis que les séjours chirurgicaux sont ceux pour lesquels les patients parcourent le chemin le plus long, en particulier s’ils sont pris en charge en hospitalisation complète (24 minutes)». Si au niveau géographique, l’étude constate qu’il y a «peu d’écart entre les régions, même si les habitants d’Île-de-France et du Nord-Pas-de-Calais effectuent globalement des trajets plus courts que ceux de Franche-Comté ou de Midi-Pyrénées», «l’hétérogénéité s’observe davantage entre les départements, y compris parfois ceux d’une même région». Ainsi, «les temps de parcours sont ainsi plus faibles dans les départements très urbanisés, denses en population et en lits et places et plus élevés dans les départements ruraux, peu peuplés et moins bien fournis en capacités d’accueil par habitant. L’importance des inégalités infrarégionales relativement aux inégalités interrégionales se retrouve également au niveau de l’offre de soins ambulatoires. En utilisant les bassins de vie - maille plus petite que la région, mais mieux adaptée à la question de la répartition des professionnels libéraux». L’auteur «constate en effet que pour tous les professionnels de santé libéraux, sauf les infirmiers, les inégalités de répartition comportent une composante infrarégionale majoritaire». (1) Article de Franck Evain, «À quelle distance de chez soi se fait-on hospitaliser?» in «Panorama des établissements de santé», édition 2010, DREES. - Pour télécharger l’ensemble du «Panorama des établissements de santé», utiliser le premier lien ci-dessous (PDF, 3,5 Mo). - Pour télécharger l’étude spécifique «À quelle distance de chez soi se fait-on hospitaliser?», utiliser le second lien ci-dessous (PDF, 590 Ko).
Édition du lundi 18 avril 2011 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France