Édition du vendredi 22 avril 2011


Imprimer Imprimer

Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises: la déclaration des salariés employés par établissement ou par lieu d'emploi

La création de la cotisation sur la valeur ajoutée déterminée globalement pour l’ensemble des établissements d’une entreprise pose la question de sa territorialisation (calcul de la part revenant à chaque commune ou groupement de communes) dès l’instant où une entreprise a des établissements dans plusieurs communes. Pour procéder à cette répartition entre les territoires, le législateur, dans la loi de finances pour 2011, a retenu deux paramètres: la valeur ajoutée d’une entreprise est imposée dans les commune où l’entreprise dispose de locaux ou emploie des salariés exerçant leur activité plus de trois mois. La clé de répartition est la suivante: un tiers de la valeur ajoutée totale de l’entreprise est répartie entre les communes au prorata des valeurs locatives des immobilisations imposées à la cotisation foncière des entreprises, et les deux tiers au prorata de l’effectif qui y est employé. Ce calcul nécessite que les entreprises déclarent par établissement ou par lieu d’emploi le nombre de salariés employés au cours de la période pour laquelle la déclaration est établie (déclaration n° 1330-CVAE). Bien qu’un décret soit prévu pour l’application de cette disposition, décret qui sera présenté au Comité des finances locales le 3 mai prochain, la Direction générale des finances publique, compte tenu des délais imposés au entreprises (la date limite de dépôt de la déclaration est fixée au 2ème jour ouvré suivant le 1er mai), vient de commenter cette mesure dans une instruction (1). Cette instruction comporte, en annexe, le projet de décret. Rappelons qu’en «présence d’erreur, de manquement ou d’omission dans la déclaration des effectifs salariés, une amende de 200 euros par salarié concerné, dans la limite de 100.000 euros, est appliquée conformément aux dispositions de l’article 1770 decies du CGI». Les salariés exerçant leur activité dans plusieurs établissements ou lieux d’emploi sont déclarés dans celui où la durée d’activité est la plus élevée, y compris si l’entreprise ne dispose pas de locaux dans ce lieu d’emploi dès lors que le salarié y exerce son activité plus de trois mois. Les salariés des entreprises de transport affectés aux véhicules sont déclarés selon des modalités spécifiques. Signalons que «lorsqu’un salarié exerce son activité dans plusieurs établissements ou lieux d’emploi, l’entreprise le déclarera dans celui où la durée est la plus élevée». (1) Instruction du 14 avril 2011 (série 6 E-3-11) cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises, déclaration des salaries. (NOR:ECE L 11 10012 J). Pour télécharger l’instruction, utiliser le lien ci-dessous (PDF, 127 Ko).
Édition du vendredi 22 avril 2011 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France