Édition du jeudi 5 juillet 2001


Imprimer Imprimer

Le nombre de personnes seules a doublé en France depuis 1962

Le nombre des ménages en France métropolitaine a augmenté mais leur taille a rapetissé depuis 1990, selon les résultats du recensement de 1999 publiés par l'INSEE jeudi. La mutation amorcée dans les années 1970 s'est poursuivie, avec notamment une progression des foyers monoparentaux et le doublement depuis 1962 de la proportion des personnes seules (12,6 %). Depuis 1990, les couples avec enfants sont un peu moins nombreux alors qu'en 1999 on comptait 22% de plus de familles monoparentales, ces dernières élevant 13% des enfants de moins de 15 ans. En tout, on dénombre 9,8 millions de familles avec enfants (61% de la population), dont les 4/5 sont des couples. Les familles monoparentales élèvent trois millions d'enfants, contre 14,8 millions pour les autres. Plus la famille s'élargit, plus la probabilité que seul le père travaille est grande. Les femmes de plus de 60 ans constituent plus de la moitié des personnes vivant seules. Les célibataires sont d'une façon générale de plus en plus nombreux, tous âges confondus, pour atteindre 7,4 millions en 1999 (ils occupent près d'un logement sur trois). Cette augmentation a affecté toutes les classes d'âge. Elle résulte des changements de comportement et de l'amélioration des conditions de vie, notamment en termes de logement et de santé. Les personnes seules vivent plus que d'autres dans les villes, en particulier dans le centre. Le nombre des couples sans enfants a également progressé depuis 1990 de 16% (6 millions), alors que la population n'augmentait dans le même temps que de 3,3% (59 millions d'habitants), sous l'effet du vieillissement de la population et de l'allongement du délai de vie de couple avant l'arrivée éventuelle d'un enfant. A l'inverse, le nombre de familles nombreuses a reculé de 9% (1,84 million de familles avec au moins trois enfants), alors que celui des familles avec un seul enfant progressait de 3,5%. Parallèlement, la proportion de couples mariés, qui représentait 94% en 1982, est descendue à 88% en 1990 et 82% en 1999 tandis que celle des couples de deux célibataires quadruplait pour atteindre 12% des couples en 1999.
Édition du jeudi 5 juillet 2001 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France