Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du vendredi 4 février 2011
Politique de la ville

Sport et politique de la ville: conférence au Sénat et remise des quatrièmes trophées des collectivités territoriales

Jeudi 3 février 2011 s’est tenue au Palais du Luxembourg une conférence de «restitution de la recherche-action 2007/2010» menée par l’Agence pour l’éducation par le sport (APPELS) et le secrétariat général du Comité interministériel des villes (CIV). Alors que depuis vingt-cinq ans aucune évaluation de l’intérêt éducatif des pratiques sportives dans les zones urbaines sensibles n’a été réalisée, cette étude sur le rôle des clubs sportifs dans les zones urbaines sensibles relève que, «par-delà la très grande diversité des clubs dans les quartiers prioritaires, le secteur socio-sportif y reste très fragile, l’offre d’encadrement sportif faible et très limitée». Comme l’avait indiqué Régis Juanico, député de la Loire, lors du débat sur la politique de la ville, l'étude dresse aussi deux constats. D’une part, celui de «l’épuisement des bénévoles, d’un déficit de renouvellement et d’une lassitude face à la paperasserie administrative des dossiers de demande de subvention». Et, d’autre part, «celui d’un manque de reconnaissance des pouvoirs publics dans l’accompagnement des projets, et observe que des dispositifs assez ponctuels, comme les opérations "ville vie vacances", n’ont pas permis un travail dans la durée dans les quartiers prioritaires.» Le rapport déplore que «trop rares sont les villes qui retiennent des critères socio-éducatifs dans l’attribution des subventions publiques, et que les clubs sportifs qui ont accès au financement de la politique de la ville sont trop peu nombreux». Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris, qui a conclu ce colloque, placé sous le patronage de Gérard Larcher, président du Sénat, a tenu à rappeler les valeurs que le sport véhicule: le sens de l’effort, le dépassement de soi et la réussite collective, l’exemplarité, mais aussi son rôle intégrateur et éducatif dans les quartiers. Il a réaffirmé «l’engagement du ministère de la Ville en lien avec le ministère des Sports en faveur du développement du sport dans les quartiers de la politique de la ville. Grâce au plan triennal de la Dynamique espoir banlieues, le Centre national pour le développement du sport a doublé en trois ans sa contribution en faveur des quartiers avec plus de 50 millions d’euros supplémentaires alloués. Et grâce aux interventions de l’agence nationale pour la rénovation urbaine, 82 nouveaux équipements sportifs ont été construits et 59 autres ont été réhabilités entre 2004 et 2009, pour un montant total de 372 millions d’euros.» Il a notamment déclaré que «rien ne sert d’avoir des équipements de proximité, si les habitants des quartiers populaires ne se les approprient pas. Il faut faire vivre ces équipements, avec l’engagement des collectivités locales, la vitalité des associations et des clubs sportifs. Surtout, le sport doit s’inscrire dans un parcours scolaire et périscolaire de qualité. Comme la culture, le sport est un enjeu éducatif, un enjeu de santé, un enjeu de citoyenneté. C’est l’enjeu majeur de la politique de la ville.» Lors de cette rencontre, le ministre a aussi remis les quatrièmes trophées des collectivités territoriales. Organisés chaque année par l’APELS, ces trophées récompensent des collectivités territoriales pour des projets innovants s’inscrivant dans les thématiques d’égalité, d’intégration et de citoyenneté. Cette année, 22 collectivités (sur 80 candidates) ont été sélectionnées par le jury, et 8 sont récompensées: Firminy (Loire, Rhône-Alpes), Vauvert (Gard), Compiègne (Oise), Douai (Nord), Evreux (Eure), Villeurbanne (Rhône), Saint-Etienne (Loire) et le conseil général de la Dordogne. Pour plus d’information, utiliser le lien ci-dessous.
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site