Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du mercredi 13 mai 2009
Politique de la ville

Les contrats urbains de cohésion sociale sont prolongés et la réforme des zonages urbains est reportée d'un an

A l’occasion d’un colloque organisé le 12 mai par l’association Ville et banlieue, la secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville, Fadela Amara, a annoncé qu’elle allait «proposer la prolongation des actuels contrats urbains de cohésion sociale (Cucs) pour une partie ou pour toute l’année 2010». La Commission des villes et des territoires urbains de l'AMF, réunie le 6 mai, avait demandé également cette prolongation d'une année. Si la loi de finance pour 2008 prévoit une révision de la carte des zones urbaines sensibles en 2009 ainsi que le renouvellement des contrats urbains de cohésion sociale en 2010, la secrétaire d'Etat a indiqué hier aux quelque 150 maires de l'association Ville et banlieue réunis à Paris qu'un peu plus de temps allait être accordé à la réflexion sur ce sujet. La ministre devait aussi indiquer que «l’exercice est complexe et que les enjeux sont grands. Je sais que la réforme est par nature difficile. Difficile car elle remet en cause des intérêts, des conservatismes ou des habitudes. Et ce n’est pas vous faire injure que de constater que chacun est attaché à ses acquis, ce qui est parfaitement légitime et souvent justifié». C’est pourquoi elle a souhaité «un vrai travail de conviction pour conduire cette réforme avec discernement et courage». Désormais, elle attend les conclusions des deux parlementaires en mission, Gérard Hamel et Pierre André, qui doivent formuler des propositions pour la révision du dispositif actuel et en particulier des Zus et des Cucs. Son objectif à ce stade n’est pas de redéfinir les zonages mais bien de recueillir un bilan et des propositions sur l’évolution de la géographie prioritaire de la politique de la ville. «C’est sur la base de ce travail qui me sera transmis prochainement que le gouvernement arrêtera ensuite les dispositions applicables», a-t-elle ajouté. Quant au second volet, qui concerne l’évolution du régime de la dotation de solidarité urbaine, la ministre a rappelé qu’une «concertation sérieuse est aujourd’hui en marche avec les élus; elle aboutira en 2009 et 2010». Là encore, elle «souhaite trouver un consensus» avec les élus car son «objectif est là: donner plus à ceux qui ont le moins».
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site