Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du mardi 17 mai 2011
Politique de la ville

Le ministre de la Ville annonce une circulaire «qui contribuera à la reconnaissance» des délégués du préfet

Lundi 16 mai, Maurice Leroy, ministre de la Ville, a réuni à la Maison de la culture de Bobigny (Seine-Saint-Denis) plus de 300 délégués du préfet, qui représente l’État dans les quartiers sensibles et sont les interlocuteurs des acteurs locaux (collectivités, associations, bailleurs sociaux, chefs de projets locaux…). Après avoir loué leur action, et indiqué «connaître» «les inquiétudes et les difficultés» qu’ils peuvent rencontrer dans leur mission, il leur a annoncé qu’il a «demandé au SG CIV (Secrétariat général du Comité interministérielle de la ville, NDLR) de préparer une circulaire (…) qui contribuera à la reconnaissance de votre fonction». Il aussi souhaité «également que l'on porte la plus grande attention» à leur «conditions d'emploi», car, selon le ministre, «c'est la clé du succès de leur mission» qui est de créer un lien direct entre l’Etat et les acteurs de terrain, coordonner l’action des services de l’Etat et rendre la politique de la ville plus efficace et plus lisible. Le ministre attend aussi «dans les prochaines semaines» les «propositions d'amélioration du dispositif administratif des délégués du préfet que formuleront» l'inspection générale de l'administration et l'inspection générale des affaires sociales dans le cadre de la mission confié par le CIV. Pour réaffirmer la présence de l’Etat et de la République au sein des quartiers prioritaires de la politique de la ville, cette nouvelle fonction d’agent de l’Etat a été créée en 2009. Agent de la fonction publique de catégorie A ou B, le délégué du préfet peut aussi être issu de la société civile, puisque 10% des postes sont ouverts aux candidats non fonctionnaires. Intéressé par les questions de cohésion sociale et par la politique de la ville, il est attaché aux valeurs du service public et possède des qualités naturelles de médiateur. «Comme la politique de la ville est interministérielle et touche à beaucoup de domaines», Maurice Leroy leur a demandé de s’impliquer «tout autant dans le développement économique ou encore la santé», et il leur a promis un accompagnement par «des formations ou des outils adaptés, afin de (les) aider à prendre la pleine mesure de votre champ d'intervention». À l’occasion de cette rencontre, les délégués du préfet ont partagé les retours d’expérience des dispositifs spécifiques de la politique de la ville, et échangé sur la présence de l’État et l’organisation territoriale des acteurs, et sur la mobilisation des politiques de droit commun au sein des quartiers prioritaires. Pour accéder au dossier de presse, utiliser le lien ci-dessous.
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site