Édition du mercredi 9 juillet 2008


    Imprimer Imprimer

Prise en charge de la dépendance et création du cinquième risque: les propositions de la mission commune d'information du Sénat

Dans son rapport d’étape, la mission commune d’information du Sénat sur la prise en charge de la dépendance et la création du «cinquième risque» préconise de faire un «effort plus équitable en direction des bénéficiaires de l’APA à domicile». Il s’agirait notamment de «relever les plafonds d’aide de façon ciblée pour les personnes isolées et les patients atteints de maladies neurodégénératives (comprenant une aide accrue aux assistants de patients atteints d’Alzheimer)». Ce rapport, présenté le 8 juillet par Alain Vasselle, sénateur UMP de l’Oise, maire d'Ourcel-Maison, propose que le «reste à charge» soit maîtrisé et que la dépense soit «plus efficace en établissements d’hébergement.» Pour cela, la mission commune préconise de «transférer les dépenses d’animation au service social et une part accrue des charges de personnels d’entretien du tarif hébergement sur le tarif dépendance» et «d’alléger le tarif dépendance de la part des charges d’aides-soignants qui lui incombent pour les reporter sur le tarif soins (diminution de près de 200 euros du reste à charge pour les familles». L’opération serait «neutre pour les départements» mais transfèrerait un milliard d’euros de charges nouvelles sur l’assurance maladie. Resterait à définir une articulation «entre le socle solidaire et l’étage de financement assurantiel». La mission commune propose notamment d’instituer «un processus conjoint administrations publiques/assureurs pour le déclenchement des prestations en cas de dépendance» et de garantir la «portabilité des contrats pour les souscripteurs qui souhaiteraient changer d’assureurs» Enfin, la mission propose de renforcer et de simplifier la «gouvernance» du système. Elle suggère d’établir un partage à égalité Etat (caisse nationale de solidarité pour l'autonomie - CNSA)-départements pour le financement de l’APA, de «modifier les critères de péréquation pour la répartition de l’enveloppe d’APA afin de garantir une approche plus juste de la charge objective pour les départements - suppression de la référence au RMI, institution d’un critère de revenu des ménages -, et de «créer un conseil d’administration de la CNSA dans lequel seraient représentés l’Etat et les départements» en associant les assureurs dans le cadre d’un comité spécifique. Pour accéder au site de la mission, voir lien ci-dessous (le rapport d’étape et sa synthèse y seront prochainement disponibles).
Édition du mercredi 9 juillet 2008 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France