Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du vendredi 25 novembre 2011
Outre-mer

Selon le recensement agricole 2010, «l'agriculture ultramarine mobilise 34.200 emplois à temps plein»

L’agriculture ultramarine mobilise 34.200 emplois à temps plein dans les départements des Antilles, de la Guyane et de La Réunion, et 13.400 à Mayotte. C’est ce qu’indique le dernier bulletin «Agreste Primeur», édité par le ministère de l'Agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire.
Elle se déploie sur 24.800 exploitations dans les quatre départements et 15.700 à Mayotte. Elle compte toujours de nombreuses petites unités en Guadeloupe et à La Réunion. La concentration des terres est la plus forte à la Martinique. En Guyane, le nombre de petites exploitations vivrières grandit au rythme de la croissance démographique, notamment à l’intérieur des terres et le long des fleuves.
Piliers de cette main-d’oeuvre, les chefs d’exploitation et coexploitants constituent la moitié des actifs permanents, les autres actifs familiaux 30% et les salariés non familiaux 20%.
Depuis 2000, les effectifs de cette dernière catégorie ont fondu de moitié soit, en moyenne annuelle, de -7%. Dans le même temps, la population active familiale baissait à un rythme annuel de -4%, mouvement accompagnant la disparition de presque 4 exploitations sur 10.
En 2010, «19.210 exploitants dirigent 18.780 exploitations aux Antilles et à La Réunion. À ces actifs permanents, s’associent occasionnellement 20.400 salariés saisonniers».
Le recours à cette main-d’uvre a progressé à «un rythme annuel de +1% par an. Ces travailleurs saisonniers sont embauchés en moyenne pendant 25 jours par an contre 14 en 2000».

Pour télécharger le numéro 270 - novembre 2011, d’Agreste Primeur (PDF 1,2 Mo), utiliser le lien ci-dessous.

Suivez Maire info sur Twitter : @Maireinfo2