Édition du vendredi 15 avril 2016


Imprimer Imprimer

En 2015, les prix sont restés plus élevés dans les Dom qu'en métropole

Ce n’est pas une surprise. En 2015, le niveau général des prix à la consommation est resté plus élevé dans les départements d’outre-mer (Dom) qu’en France métropolitaine. C’est ce que révèle la dernière étude sur le sujet de l’Insee, parue hier. Ce niveau est supérieur d’environ 12 % en Martinique, Guadeloupe et Guyane et de 7,1 % à La Réunion.
L’écart de prix global a été calculé par l’Insee de deux manières mais en prenant en compte les différences de mode de vie des ménages selon les territoires. Les ménages d’outre-mer dépensant davantage en produits de la mer, en produits tropicaux et en vêtements légers, mais moins en cinéma, théâtre, restaurant, services sportifs et récréatifs que les métropolitains.
Ainsi, « si tous les ménages consommaient le panier de biens et services moyen d’un ménage métropolitain, les écarts de prix seraient encore plus marqués », précise l’institut. Le budget de consommation de ces ménages augmenterait de 16 voire 17 % en Martinique, Guadeloupe et Guyane et de 10,6 % à La Réunion. A l’inverse, un ménage d’outre-mer ne ferait qu’une économie limitée en payant son panier habituel aux prix métropolitains. Le budget d’un ménage antillais ou guyanais diminuerait d’environ 7 % et de seulement 3,6 % pour les Réunionnais.
Si, depuis 1985, les écarts de prix ont diminué pour La Réunion et la Guyane, ils ont stagné pour les Antilles. En prenant comme référence le panier de consommation métropolitain, les écarts de prix ont baissé jusqu’en 1992, avant d’augmenter en Guadeloupe et en Martinique. A la Réunion, l’écart a en revanche diminué, avec une forte baisse jusqu’en 1992, mais qui a été moins accentuée par la suite. Enfin, pour la Guyane, les écarts de prix sont restés stables jusqu’en 2010 avant de fortement baisser depuis. Toutefois, « si on change de point de vue et qu’on considère le panier de consommation local (y compris les loyers), les écarts de prix sont plus importants en 2015 qu’en 2010, sauf en Guyane où ils sont du même ordre », explique l’Insee.
Globalement, les écarts de prix s’expliquent en grande partie par la cherté des produits alimentaires outre-mer. A ces prix, un ménage métropolitain paierait son alimentation de 37 % (à La Réunion) à 48 % (en Martinique) plus cher. Un ménage d’outre-mer, lui, la paierait de 17 % (pour un Réunionnais) à 23 % (pour un Martiniquais) moins cher en métropole.
Mais l’alimentation n’est pas le seul poste de dépenses onéreux en outre-mer. Dans tous les départements ultramarins se soigner coûte plus cher qu’en métropole. Les écarts étant de 17 % pour les Antilles et la Guyane et de 15 % à La Réunion. Les communications (internet, téléphonie, poste) sont également plus onéreuses. Les services de téléphonie mobile sont plus chers de 60 % environ aux Antilles et en Guyane et de 20 % à La Réunion. Concernant Internet, les écarts ont été réduits depuis 2010 pour atteindre environ 40 %. Et si réparer et entretenir sa voiture coûte moins cher qu’en métropole, les véhicules neufs, les pièces de rechange et les accessoires sont plus onéreux.
Sur la question du logement, là aussi, les écarts de loyers sont plus élevés par rapport à la France métropolitaine : de 20 % en Guadeloupe et Guyane et de 10 % à La Réunion et en Martinique. Reste que l’électricité et le gaz sont plus abordables.
Reste que l'étude de l'Insee ne se penche qu'a minima sur la situation de Mayotte, 101e département français, qui est actuellement au bord de l'explosion sociale. Son champ d’étude ayant été restreint (puisqu’il exclut notamment les loyers), l'étude indique seulement que les prix à la consommation mahorais sont 6,9 % supérieurs à ceux de la métropole.

Télécharger l’étude de l’Insee.
Édition du vendredi 15 avril 2016 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France