Édition du Lundi 5 octobre 2009


Imprimer Imprimer

Un plan national de prévention de la délinquance, d'une durée de trois ans, a été présenté par le Premier ministre

A l'issue du comité interministériel de prévention de la délinquance du 2 octobre, un plan national de prévention de la délinquance, d'une durée de 3 ans et applicable dès le 1er janvier 2010, a été présenté par le Premier ministre aux côtés des ministres les plus concernés: Michèle Alliot-Marie, Brice Hortefeux, Xavier Darcos, Luc Chatel, Fadela Amara, Rama Yade et Nadine Morano. Dans ce plan, le Gouvernement définit les moyens nécessaires à l'application efficace de la loi du 5 mars 2007, relative à la prévention de la délinquance. Le plan national de prévention de la délinquance vise principalement 5 objectifs: - prévenir plus efficacement les actes de malveillance dans les lieux de la vie quotidienne; - consolider les partenariats locaux dans le cadre de la loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance; - mieux prévenir la délinquance des mineurs; - renforcer l'aide aux victimes; - sanctuariser les établissements scolaires et leurs abords. Pour y répondre, le plan met notamment en œuvre 4 moyens: - Le recours en priorité à la vidéo-protection afin de réaliser des diagnostics précis sur les différentes formes de malveillance; - la coordination des acteurs locaux de la prévention autour du maire, qui est un acteur clé dans la définition des actions de lutte contre l'insécurité; - la prévention de la délinquance des mineurs les plus exposés au risque de la délinquance ou de la récidive; - le renforcement de la protection des victimes et l'amélioration de la prévention des violences familiales. Au niveau national, la coordination et le suivi du plan seront assurés par le secrétariat général du Comité interministériel de prévention de la délinquance. Une mission veillera à l'évaluation du plan en collaboration avec l'Association des maires de France. Le financement du plan sera assuré par les ministères. S’y ajouteront des crédits issus du Fonds interministériel de prévention de la délinquance, une part des crédits de la politique de la ville et des crédits de la Mission interministérielle de la lutte contre la drogue et la toxicomanie. Pour accéder aux 21 mesures principales du plan national de prévention de la délinquance, voir le lien ci-dessous.
Édition du Lundi 5 octobre 2009 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr