Édition du Wednesday 19 février 2003


Imprimer Imprimer

Nicolas Sarkozy estime que la police de proximité ne doit pas être faite au détriment de la police d'investigation

Nicolas Sarkozy modifie les missions de la police de proximité créée par le gouvernement Jospin. Dans une circulaire adressée le 24 octobre 2002 aux services de police, dont "Le Monde" publie des extraits dans son édition de mercredi, le ministre de l'Intérieur demande aux policiers de donner la priorité aux missions d'investigation et d'interpellation par rapport à la prévention. Dans cette circulaire adressée aux directeurs départementaux de la sécurité publique (DDSP), M. Sarkozy reconnaît que la police de proximité "a répondu à une attente légitime de la population et des élus" mais qu'il "convient d'adapter ses modalités de mise en œuvre pour répondre à la réalité des besoins de sécurité exprimés par nos concitoyens". Le ministre recommande donc aux DDSP de "privilégier une approche pragmatique dans l'utilisation des effectifs, qui pourront passer d'une mission à l'autre au cours d'une même vacation". En clair, des effectifs affectés à la police de proximité peuvent être temporairement mis à la disposition d'autres services. La place Beauvau a confirmé, mardi, le contenu de cette circulaire, tout en démentant toute intention de "remettre en cause la police de proximité". Cette dernière "a son utilité mais ne doit pas être faite au détriment de la police d'investigation", a-t-on expliqué dans l'entourage de Nicolas Sarkozy. "La première mission d'un policier, c'est d'arrêter un délinquant." L'objectif officiel du ministre de l'Intérieur est donc de trouver "un équilibre entre la police de proximité et la police d'investigation". Ce désaveu de la police de proximité sonne comme un coup d'arrêt à une expérience mise en œuvre de 1997 à 2002 par le gouvernement Jospin. Inspirée des pays anglo-saxons, cette doctrine vise à renforcer la présence des gardiens de la paix sur le terrain, en mêlant prévention et répression pour répondre aux attentes de la population. Cette réforme a marqué une révolution culturelle pour la police nationale qui accordait traditionnellement la priorité au maintien de l'ordre public.
Édition du Wednesday 19 février 2003 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr