Édition du Wednesday 25 juin 2008


Imprimer Imprimer

Les villes les moins sûres sont situées en Seine-Saint-Denis, selon une étude tirée des données de la police judiciaire

Les violences non crapuleuses ont augmenté de 3,8% en un an. Elles concernent essentiellement les villes de banlieue parisienne, mais aussi le sud de la France. "Le Figaro" a publié, hier 24 juin, un palmarès de la sécurité ville par ville. Basé sur les chiffres de la police judiciaire, le classement révèle «l'état de la violence dans les 400 agglomérations de plus de 20.000 habitants». Le quotidien précise que les violences non crapuleuses, qui regroupent les coups et blessures volontaires, ont augmenté de 3,8% en un an, avec près de 10.000 victimes supplémentaires. Les villes les moins sûres sont situées principalement en banlieue parisienne: Saint-Denis, Aubervilliers, Stains, La Courneuve et Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, tiennent le haut du classement avec 31,27 à 18,54 vols violents et coups volontaires pour 1.000 habitants. A noter aussi les taux élevés de Dreux et Evreux, ainsi que, dans le sud-est, Marseille, Nîmes, Nice. La ville la plus sûre est, d'après "Le Figaro", Marly-le-Roy, dans l'Essonne, avec 1,45 agression pour 1.000 habitants. La majorité des villes les plus calmes se situent dans le centre de la France.
Édition du Wednesday 25 juin 2008 image
Journal Officiel

Journal Officiel du Wednesday 25 juin 2008

Présidence de la République
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr