Édition du Wednesday 15 mai 2002


Imprimer Imprimer

Le projet de loi de programmation prévoira des moyens supplémentaires pour les forces de sécurité

Le Conseil des ministres devrait, ce mercredi, examiner un décret prévoyant la mise en place d'un Conseil de sécurité intérieure, créé sur le modèle du Conseil de défense. Jacques Chirac présidera "sous quinzaine" une première réunion de cette instance, destinée à créer une synergie de tous les acteurs ministériels de la lutte contre la délinquance. Pour donner corps à son dispositif de rétablissement de la sécurité, le gouvernement définira jeudi, lors d'une réunion des ministres prévue à l'hôtel Matignon, les "grands axes" de la future loi de programmation pour la sécurité et la justice. "Il faut aller au galop", a lancé le Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin. Toutefois, Nicolas Sarkozy, le ministre de l'Intérieur, dispose de moins de quatre semaines pour démontrer sa capacité à faire reculer la violence, l'une des missions majeures assignées au gouvernement par Jacques Chirac. L'objectif est de mettre sur les rails une loi de programmation prévoyant des moyens supplémentaires pour les forces de sécurité. Le texte définitif sera prêt "pour l'été", a précisé Jean-François Copé, porte-parole du gouvernement. Parallèlement, le cabinet de Nicolas Sarkozy mettra d'ici la fin de la semaine un point final aux textes créant les "groupements d'intervention et de soutien", l'élément le plus visible du plan gouvernemental. Ces groupes, réunissant policiers, gendarmes, douaniers, magistrats et inspecteurs des impôts, seront chargés de démanteler des réseaux de délinquance organisée, en particulier dans les banlieues. Une fois les textes publiés, les premières opérations coups de poing devraient débuter dans quelques régions, avant d'être étendues à l'ensemble du territoire. L'autre projet du ministre de l'Intérieur est d'utiliser davantage les Compagnies républicaines de sécurité (CRS), jusque-là spécialisées dans le maintien de l'ordre. Enfin, Nicolas Sarkozy travaille au rapprochement des deux principales forces de l'Etat, police et gendarmerie, sans toutefois ôter aux gendarmes leur statut militaire.
Édition du Wednesday 15 mai 2002 image
Journal Officiel

Journal Officiel du Wednesday 15 mai 2002

Autorité de régulation des communications électroniques et des postes
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr