Édition du jeudi 13 septembre 2001


Imprimer Imprimer

Dispositions prises sur tout le territoire, annulation des 18e Journées du patrimoine

Lionel Jospin a réuni hier tous les ministres concernés par la mise en place du "plan Vigipirate renforcé". Les ministres de l'Intérieur, Daniel Vaillant, de l'Équipement, des transports et du logement, Jean-Claude Gayssot, de la Défense, Alain Richard, étaient présents. Daniel Vaillant a réuni également mercredi matin un Comité interministériel de lutte antiterroriste (CILAT). A l'issue, il a souligné l'ampleur des effectifs engagés : "Il y a déjà, en plus de ce qui existe habituellement, près de 4 500 hommes, policiers, gendarmes ou militaires. Et, je prends l'exemple de Paris, c'est 6 000 hommes présents". L'ensemble des régions s'est mobilisé en ce sens : "Les préfets, dès hier soir (mardi) et cette nuit, se sont mobilisés et donc c'est sur l'ensemble du territoire que des dispositions sont prises et que, au fur et à mesure de la journée, les éléments seront présents pour assurer au maximum la sécurité", a déclaré Daniel Vaillant à la suite du CILAT. "Tous les endroits où du public doit se rendre, privés - vous pensez aux centres commerciaux et les écoles bien sûr -, bref tous ces endroits (...) font l'objet de surveillance, de précautions, de contrôle, de manière à ce que nos concitoyens soient rassurés", a-t-il ajouté. Concernant la protection aérienne, Daniel Vaillant a confirmé la mise en place immédiate d'un dispositif par le ministre de l'Équipement Jean-Claude Gayssot. Le gouvernement a décidé de "renoncer" aux 18e Journées du patrimoine, a déclaré mercredi soir la ministre de la Culture et de la communication Catherine Tasca. Dans un premier temps, le ministre de la Défense avait annoncé le simple "report" de ces journées. "J´espère, a assuré Catherine Tasca, que nous réussirons à reporter ces journées ; mais il faut dire qu´aujourd´hui nous n´avons aucun élément pour faire un quelconque pronostic sur la durée du plan Vigipirate. Le gouvernement a décidé de renoncer à ces journées, a-t-elle poursuivi, parce qu´il est essentiel que les forces du plan Vigipirate assurent la sécurité des Français dans les lieux de leur vie quotidienne, leurs lieux de travail. Les solliciter pour les Journées du patrimoine ne pouvait qu´être une charge supplémentaire de travail pour elles". c=http:
Édition du jeudi 13 septembre 2001 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France