Édition du lundi 9 juillet 2007


Imprimer Imprimer

Les premières rencontres des médecins de centres de gestion

Les premières rencontres organisées le 15 juin dernier à Paris, par CNP Assurances et Dexia Sofcap, ont été accueillies comme «essentielles » par les médecins des centres de gestion de la fonction publique territoriale, indiquent les organisateurs. «Alors que le handicap est aujourd'hui un enjeu national, l'objectif était de faire le point sur les pratiques et les problématiques de maintien et de retour à l'emploi des agents handicapés et de dialoguer sur les expériences de terrain. Ces échanges d'informations ont mis en avant le rôle de coordinateur des médecins des Centres de gestion. La moitié des centres de gestion français étaient représentés.» Pour les collectivités territoriales, le maintien ou le retour à l'emploi d'agents handicapés mobilise un grand nombre de compétences internes et externes: médecin de médecine préventive (nouvelle terminologie depuis la loi du 19 février 2007), agent chargé de la mise en oeuvre des règles d'hygiène et de sécurité (ACMO), ingénieur en prévention, assistante sociale, psychologue, ergonome, etc. Une soixantaine de centres de gestion assurent aujourd'hui le service de médecine préventive. Le rôle de ce service est «essentiel pour appréhender la loi du 11 février 2005: aménager les postes, reclasser les agents, préparer les équipes à l'accueil d'une personne handicapée... La médecine professionnelle et préventive figure parmi les missions facultatives des centres de gestion de la fonction publique territoriale.» Les intervenants ont abordé le thème sous plusieurs aspects: le niveau d'absentéisme actuel dans la FPT, la législation du contrôle médical, le rôle de la commission de réforme, la déontologie du médecin du travail également médecin agréé, les cellules de reclassement professionnel, la prise en charge du handicap dans la FPT. Le professeur Alain Domont, responsable du diplôme universitaire de médecine statutaire et de médecine agréée à la Faculté de médecine Paris V, a notamment rappelé les évolutions du statut de la fonction publique territoriale en ce qui concerne le handicap (modalités de reprise d'activités, nouveau temps partiel thérapeutique, modalités du FIPHFP, etc.). Deux médecins de la CNP, qui ses dit «partenaire majeur et historique des collectivités territoriales et de leurs agents», ont abordé le rôle, assez méconnu, des médecins de compagnies d'assurance et le sujet délicat de l'aptitude au travail.pt><
Édition du lundi 9 juillet 2007 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France