Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du lundi 14 avril 2008
Montagne

Vers une année record pour le chiffre d'affaires des remontées mécaniques

Les réservations des vacances de printemps à la montagne sont à la hausse et l’exceptionnel enneigement des massifs accélère la hausse de la fréquentation des domaines skiables qui généreront près de 1,2 milliard d’euros TTC de chiffres d’affaires pour la saison 2007-2008, soit entre 25 et 30% (suivant la fin de la saison) de plus que l’année passée et environ 15% de plus que la saison record 2005-2006 (1,04 milliard d’euros TTC / source: SNTF). Ces chiffres sont issus d’une enquête Protourisme menée du 4 au 9 avril dans 70 stations de montagne auprès de 300 opérateurs du tourisme français. Le Massif alpin génère cette année plus de 80% de la fréquentation des remontées mécaniques pour environ 90% du chiffre d’affaires. La région Rhône-Alpes à elle seule génèrera cette année près des trois-quarts du chiffre d’affaires des remontées mécaniques. La fréquentation des domaines skiables pourrait atteindre le record de 56 millions de journées skieurs d’il y a deux ans voire le dépasser si la fin de saison s’avère exceptionnelle. Si, pour le Massif Alpin la fréquentation est satisfaisante pour l’ensemble des stations (petites, moyennes et grandes) avec une part de marché en hausse, il n’en va pas de même pour les Pyrénées et le Jura. En effet, l’hiver est « meilleur que la saison catastrophique 2006-2007 », mais leurs stations ne retrouvent qu’un peu plus de la moitié des skieurs perdus l’an passé. Autre massif en forte hausse: le Massif du Sancy en Auvergne, dont la fréquentation se rapproche de son année record d’il y a deux ans. Au final l’ensemble des massifs générera cet hiver plus de 55 millions de journées skieurs et pourrait égaler voire dépasser le record de 56 millions de journées skieurs atteint il y a 2 ans. La montée en gamme de l’offre d’hébergement touristique ainsi que la hausse des prix des locations d’appartements ont eu pour conséquence une hausse de 7% des prix pratiqués et un accroissement du chiffre d’affaires des hébergements touristiques de près de 10%. Pendant les vacances scolaires, le coût pour une famille de 4 personnes en vacances à la neige est en moyenne de 2.700 euros (un peu plus de 2.000 euros hors vacances scolaires). Les hôtels et les villages de vacances rénovés bénéficient d’une croissance à deux chiffres de leur fréquentation et d’une hausse de près de 20% de leur chiffre d’affaires, cette croissance étant à 60% le fait des clientèles européennes et des clientèles des pays émergents. Pour télécharger le communiqué de Protourisme, voir lien ci-dessous (PDF, 96 Ko).<


S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER
Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site