Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du jeudi 29 mars 2007
Montagne

Déficit d'enneigement: les élus de la montagne souhaitent voir reconduire le dispositif d'aide de 1997

Une centaine de membres de l'Association des élus de la montagne (ANEM), réunis à Villeneuve-de-Rivière, ont lancé mardi un appel à l'aide aux pouvoirs publics pour les stations de ski victimes cette année d'un faible enneigement. Réunis par Martial Saddier et Henri Nayrou, respectivement président et secrétaire général de l’ANEM (le premier député UMP de Haute-Savoie, le second député PS de l’Ariège), les participants ont tous constaté une forte baisse dans le chiffre d’affaire des stations du domaine pyrénéen. Après un hiver tardif, chaud et sec, la situation est difficile, certaines petites stations affichent jusqu’à 80% de perte en fin de saison, d’autres sont plus modérées, entre 40 et 50%. Dans une activité économique fragile, seules les stations qui ont su investir dans la neige de culture sont arrivées à tirer leurs épingles du jeu. Les stations de moyenne altitude sont en effet menacées à plus ou moins long terme par les changements climatiques qui s’annoncent. Or, certaines n’ont pas hésité pas à s’endetter lourdement pour investir dans des canons à neige ou des équipements attractifs afin d’attirer les skieurs Selon l’ANEM, le chiffre d'affaire des remontées mécaniques avait diminué de 40% cette saison, alors qu'il génère six fois son montant en termes de retombées économiques pour les communes concernées. Sociétés d’économies mixtes ou anonymes, régies communales, tous les responsables des stations pyrénéennes estiment qu’une mobilisation de l’Etat est nécessaire. Henri Nayrou a pour sa part rappelé que la dernière «déflagration économique» due à un enneigement insuffisant, en 1997, avait entraîné la rédaction d'une circulaire interministérielle précisant le dispositif d'intervention en faveur des entreprises et collectivités territoriales concernées, que l'ANEM souhaite voir actualisée. Henri Nayrou devait rencontrer hier Christian Estrosi, ministre délégué à l’Aménagement du territoire, pour plaider en faveur des personnels des régies qui ont été lourdement pénalisés par ce manque de neige et pour demander une aide à l’Etat.


S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER
Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site