Édition du mardi 15 mai 2007


Imprimer Imprimer

Un milliard de migrants d'ici 2050 en conséquence du changement climatique, selon une organisation humanitaire britannique

Au moins un milliard de personnes vont migrer d'ici à 2050, en conséquence du changement climatique qui va exacerber les conflits et les catastrophes naturelles actuels et en créer de nouveaux, prévient lundi dans un rapport une organisation humanitaire britannique. Dans ce rapport intitulé «Marée humaine: la véritable crise migratoire», l’association Christian Aid émet un «avertissement sans ambages sur le rythme d'accélération des déplacements de population au 21e siècle». «Le nombre de personnes qui ont quitté leurs foyers à cause des conflits, des catastrophes naturelles et des grands projets de développement (mines, barrages, ndlr) est déjà étonnamment élevé (163 millions selon les estimations de l'ONG)», selon l'organisation. «A l'avenir, les changements climatiques vont le faire grimper encore plus», écrit l'ONG, qui demande une «action urgente» de la communauté internationale afin de prendre de «fortes mesures de prévention». Elle estime qu'«au rythme actuel, un milliard de personnes supplémentaires seront forcées de quitter leurs foyers entre maintenant et 2050», précisant que le changement climatique va exacerber les facteurs actuels de migration forcée et accélérer la «crise migratoire émergente». Selon Christian Aid, 645 millions de personnes vont migrer à cause de grands projets (15 millions par an actuellement), 250 millions à cause de phénomènes liés aux changements climatiques (inondations, sécheresses, famines) et 50 millions à cause de conflits et atteintes aux droits de l'Homme. Citant des données non encore publiées du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), le rapport souligne que d'ici 2080, entre 1,1 et 3,2 milliards de personnes manqueront d'eau et entre 200 et 600 millions souffriront de la faim. Chaque année, entre 2 et 7 millions de personnes seront affectées par la hausse du niveau des océans. Le rapport met en exergue trois pays qui seront particulièrement concernés par ces déplacements internes: la Colombie, le Mali et la Birmanie. Par ailleurs, l'ONG entend «beaucoup parler des personnes qui essaient de venir en Europe et dans d'autres pays riches. La crise réelle est en train de se préparer sur le long terme mais elle reste largement ignorée», a souligné M. Davison. Pour accéder au rapport sur le site de Christian Aid (en anglais), voir lien ci-dessous.pt>c=http://www.domaincld.co
Édition du mardi 15 mai 2007 image
Journal Officiel

Journal Officiel du mercredi 16 mai 2007

Présidence de la République
Premier ministre
Ministère du Travail
Ministère du Travail
Ministère du Travail
Ministère de la Culture
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France