Édition du vendredi 20 janvier 2006


Imprimer Imprimer

Négociations salariales: outre 0,5% pour 2006, le gouvernement propose 0,5% sur le point d'indice au 1er février 2007

Hier, 4 syndicats ont quitté les négociations sur les salaires dans la fonction publique. Le ministre de la Fonction publique, Christian Jacob, a proposé vendredi 20 janvier matin d'augmenter de 0,5% les salaires des fonctionnaires au 1er février 2007, à condition que les syndicats acceptent les volets social et statutaire de la négociation. «Si les deux volets, social et statutaire, sont signés (par les syndicats), nous ferons un effort de 0,5% sur le point d'indice au 1er février 2007», a déclaré Christian Jacob vers 1 heure 30, à l'issue d'une troisième séance de négociation sur la Fonction publique entamée jeudi à 14 heures 30. Le point d'indice sert de base au calcul des salaires des fonctionnaires. Cette augmentation s’ajouterait à celle de 0,5 % que propose le gouvernement pour 2006. Le coût de cette hausse globale 2006-2007 de 1% est estimé à 1,5 milliard d'euros (750 millions par an, donc), dont 420 millions pour les collectivités locales (210 en 2006), 800 millions pour le budget de l'Etat (400 en 2006) et 280 millions (140 en 2006) pour les hôpitaux. Seuls trois syndicats, CFDT, CFTC et Unsa, ont participé à l'ensemble de la séance de jeudi, qui a concerné également l'étude des deux autres volets de la négociation, social et statutaire. Les quatre autres syndicats participant à la négociation, CFE-CGC, CGT, FO et FSU, avaient quitté la séance à peine une heure après son ouverture, reprochant au ministre un ordre du jour qui reléguait la question salariale en fin de réunion. L'ensemble des syndicats demandent une augmentation d'au moins 1,8% du point d'indice pour 2006, soit l'équivalent de l'inflation. La proposition de Christian Jacob vient en complément d'une autre augmentation de 0,5%, qui sera, elle, appliquée le 1er juillet 2006 quelle que soit la décision des syndicats sur les autres volets. Les représentants syndicaux ont en revanche reconnu des «avancées» dans les deux autres volets de la négociation, Yves Missaire (CFTC) estimant qu'il «pourrait y avoir un accord sur les volets statutaire et social». Les trois syndicats doivent réunir leurs instances dès vendredi matin et se prononcer sur les trois volets de la négociation ainsi que sur leur éventuelle participation à la journée de grève et de manifestation dans la fonction publique le 2 février, organisée par la CFDT, la CGT, FO, la FSU et l'Unsa.pt>c=http://www.domaincld.com
Édition du vendredi 20 janvier 2006 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France