Édition du vendredi 28 septembre 2018


Imprimer Imprimer

Le salaire des agents territoriaux a globalement augmenté de 0,4 % en 2016

En 2016, le salaire net moyen des salariés de la fonction publique territoriale s’élevait à 1 902 euros net par mois en équivalent temps plein, soit une augmentation de 0,4% en euros constants, indique une étude de l’Insee publiée le 27 septembre. Un chiffre qui masque toutefois certaines disparités car l’étude compile les données salariales concernant tous les agents civils des collectivités territoriales, tous emplois et catégories confondus, qu’il s’agisse de fonctionnaires ou non. Dans le détail, les statistiques montrent, cependant, que la comparaison par statut et cadre d’emplois se traduit par une hausse salariale plus importante. À situation administrative égale, un agent percevait, en effet, en moyenne en 2016 un salaire plus élevé de 0,6 % par rapport au même agent en 2015. En ne prenant en compte que les personnels des collectivités bénéficiant du statut de fonctionnaire (soit près de 80 % des effectifs en équivalent temps plein de la FPT) le salaire net moyen a progressé de 0,5 % en euros constants. Pour les non-fonctionnaires – contractuels, bénéficiaires de contrats aidés, apprentis – le salaire net moyen est resté stable entre 2015 et 2016. À noter que pour les salariés présents toute l’année en 2015 et 2016 chez le même employeur et avec la même quotité de travail (soit près de deux salariés sur trois dans la FPT), le salaire net moyen a augmenté de 1,1 % en euros constants. Une progression liée à l’ancienneté et à l’évolution des carrières.
L’analyse des situations salariales par catégorie traduit une progression légèrement plus élevée chez les fonctionnaires de catégorie A et B (0,4%) que chez les personnels de catégorie C (0,3%), représentant les trois quarts des agents de la territoriale. L’Insee observe, par ailleurs, qu’au-delà de la catégorie hiérarchique prise en compte, la modification de la structure des cadres d’emplois au sein de la FPT contribue à abaisser le salaire moyen des fonctionnaires à hauteur de 0,2 %. En revanche, à cadre d’emplois donné, un fonctionnaire de 2016 percevait 0,7 % de plus qu’un fonctionnaire de 2015. Le salaire net moyen des fonctionnaires de catégorie A augmentait de 0,4 % (à 3 297 euros par mois en 2016). Celui des catégories B progressait également de 0,4 % (à 2 319 euros) et celui des catégories C de 0,3 %, (à 1 752 euros)
Autre donnée importante révélée par l’Insee, dans les départements, le salaire net moyen (2 116 euros par mois) était plus élevé que dans les communes (1 803 euros par mois).
Enfin, concernant les disparités salariales, l’Insee constate une quasi-stabilité des écarts entre les salaires des agents masculins et féminins. Si en 2016 le salaire net des femmes était inférieur de 9,1 % en moyenne à celui des hommes (il était de 9,3 % en 2015), à caractéristiques identiques, l’écart est de 4,6 %, comme en 2015.
E.Q.
Édition du vendredi 28 septembre 2018 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France