Édition du vendredi 26 février 2010


    Imprimer Imprimer

L'AMF reçoit les syndicats de police municipale pour évoquer l'avenir statutaire de la filière sécurité

Quatre syndicats de police municipale (FA-FPT, Unsa, UNAPM/CGC et SNPM/CFTC) ont été reçus, hier 25 février 2010, par la secrétaire générale adjointe de l’Association des maires des France (AMF) et présidente de son groupe de travail FPT, Françoise Descamps-Crosnier, pour évoquer le volet social de leur profession, indique le site lagazettedescommunes.com. «Le sujet, très sensible, écrit le site, constitue le point d’achoppement des discussions sur l’avenir statutaire de la filière sécurité engagées à l’hiver entre les syndicats et le secrétariat d’Etat chargé des collectivités locales.» Une intersyndicale a été convoquée le 3 mars entre les cinq syndicats négociateurs (FO, FA-FPT, Unsa, CGT, CFDT) pour élaborer une stratégie commune. Les représentants syndicaux (le SNPM/CFTC ne s’est pas exprimé) se sont dits «satisfaits de ce premier contact», qui leur a donné l’occasion d’exposer aux «décideurs» leurs revendications communes: - la révision des grilles indiciaires avec un indice de 529; - la bonification d’un an tous les cinq ans; - la pénibilité; - l’intégration de l’indemnité spécifique de fonction dans le traitement indiciaire. Les syndicats ont précisé également que «92% des agents sont en catégorie C et insisté sur l’urgence de doter ces personnels d’un statut social, à la hauteur de l’évolution du métier». Toujours selon le site, «deux autres thèmes ont également été abordés: les évolutions de compétences liées au projet de loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi), actuellement examiné au Parlement, et l’avenir des polices municipales, dans le cadre de la réforme territoriale en cours.» Le communiqué des syndicats signale en outre qu’«aucun engagement n’a été pris par l’AMF, qui doit se prononcer le 4 mars prochain (NDLR: lors de la prochaine réunion de son bureau), sur le contenu du protocole élaboré par le ministère». Ce qu’a confirmé Françoise Descamps-Crosnier, qui, selon le site, «rappelle toutefois que à partir du moment où il y a des transferts de compétence, se pose la question du transfert des charges vers les communes.»
Édition du vendredi 26 février 2010 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France