Édition du mardi 20 avril 2010


    Imprimer Imprimer

Discriminations dans les collectivités: la Halde présente un état des lieux

Comme les autres employeurs, les collectivités sont loin d'être exemplaires en matière de lutte contre les discriminations. Selon les données statistiques de la Halde, 88% des réclamations de fonctionnaires territoriaux portent sur le déroulement de carrière, et 12% sur le recrutement, rappelle le site infos.lagazettedescommunes.com. «En 2009, cette institution a reçu 1.700 plaintes relatives à l’emploi, émanant de fonctionnaires. 40% travaillaient pour une collectivité locale. Dans la fonction publique en général, 88% des réclamations concernent le déroulement de carrière des agents et 12% le recrutement. Cette proportion s’explique par les conditions d’accès par concours.» Selon le site, «les critères les plus souvent invoqués par les réclamants sont, au stade du recrutement, pour 30% l’origine, 17% le handicap ou l’état de santé et 12% l’âge. Dans le déroulement de carrière, les motifs diffèrent sensiblement: 27 % évoquent l’état de santé ou le handicap, 23% l’origine, 9% l’activité syndicale et 6,5% l’âge.» L’auteur de discrimination le plus souvent cité par les agents territoriaux «dépend de la taille de la collectivité. Dans les petites, c’est souvent le maire ou le directeur général des services qui sont mis en cause, constate Christine Jouhannaud, chef du pôle public à la direction juridique de la Halde. Dans les plus grandes, la hiérarchie intermédiaire, les "petits chefs", sont fréquemment incriminés.» La taille de la collectivité présente aussi un impact sur la fréquence des discriminations. «Nous avons moins de réclamations qui émanent d’agents travaillant pour les petites collectivités, même si les rapports y sont plus directs et plus exacerbés, poursuit Christine Jouhannaud. Plusieurs explications sont possibles. Dans ces petites collectivités, compte tenu de la proximité qu’ils ont avec les élus, les agents hésitent à se plaindre, par crainte des conséquences négatives. Dans les plus grandes, il y a des organisations syndicales et les fonctionnaires sont probablement mieux informés. Les communes sont le plus souvent mises en cause.» Toutefois, les collectivités locales «mettent en place différentes initiatives pour recruter et gérer les carrières sans discriminer. C’est ce que révèle une étude rendue publique par la Halde en novembre 2009 (1). (1) «Prévention des discriminations et promotion de l’égalité dans les ressources humaines Que répondent les collectivités territoriales à la Halde?» (voir lien ci-dessous).
Édition du mardi 20 avril 2010 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France