Édition du Wednesday 19 septembre 2007


Imprimer Imprimer

Radars: «Les départements ne se contenteront pas d'un simple geste!», estime Claudy Lebreton (ADF)

«La somme n’est pas à la hauteur de l’attente des départements, le geste trop court», commente Claudy Lebreton, président de l’Assemblée des départements de France (ADF), à propos des quelque 30 millions d’euros que le gouvernement propose de rétrocéder aux départements sur le produit des radars automatiques installés sur les routes départementales. Soulignant que le total des produits de ces radars s’élève à près de 350 millions d’euros en 2006, il rappelle qu’en 2004, l’Etat «a transféré aux départements plus de 18.000 kilomètres de routes nationales, sans leur attribuer les recettes équivalentes pour la remise en état et les travaux impératifs de mise en sécurité. Cela porte à plus de 380.000 km l’ensemble de la voirie départementale.» Depuis, souligne-t-il, «les départements réclament, au titre de l’entretien nécessaire à la sécurité routière, une part du produit des radars automatiques, et plusieurs d’entre eux sont actuellement en contentieux avec l’Etat.» Le président de l’ADF qui dit se «féliciter» du principe de cette attribution -«c’est enfin reconnaître le bien fondé» de leur démarche- demande à Michèle Alliot-Marie de leur «donner leur totalement gain de cause.»
Édition du Wednesday 19 septembre 2007 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr