Édition du lundi 19 septembre 2011


Imprimer Imprimer

La majoration des amendes de stationnement pourrait rapporter «entre 5 à 8 millions d'euros en 2011 et entre 13 à 19 millions d'euros à compter de 2012» de recettes supplémentaires aux collectivités territoriales

Répondant à un parlementaire qui lui demandait quelles étaient les retombées attendues de l’augmentation de l'amende de stationnement intervenue le 1er août 2011 et si une nouvelle hausse est prévue pour les prochaines années (1), le ministre du Budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'État a indiqué que «sur le plan financier, les estimations des recettes supplémentaires sont comprises dans une fourchette de 10 à 15 millions d’euros en 2011 et de 24 à 36 millions d’euros en année pleine». Ce produit supplémentaire abondera le compte d'affectation spéciale «contrôle de la circulation et du stationnement routiers» et «sera réparti entre les collectivités territoriales, pour 53%, et l'État, pour 47%, selon les dispositions prévues à l'article 62 de la loi de finances initiale pour 2011». Compte tenu de ce partage de la ressource, «les recettes supplémentaires pour les collectivités territoriales sont ainsi estimées entre 5 à 8 millions d’euros en 2011 et entre 13 à 19 millions d’euros à compter de 2012, par rapport à leur niveau de 2010». Le ministre précise aussi que «cette évaluation ne tient néanmoins pas compte de l'évolution éventuelle du comportement de l'automobiliste qui pourrait conduire à majorer les recettes des collectivités territoriales. En effet, l'augmentation du montant de l'amende constituant une incitation plus forte au paiement spontané de la redevance pour stationnement, les recettes des parkings municipaux, dont le produit revient directement aux collectivités, pourraient connaître une hausse». En outre, le ministre indique qu’il «n'apparaît pas opportun d'envisager une nouvelle hausse de ce tarif», ce dernier ayant «nécessité des adaptations relativement importantes, notamment l'édition de nouveaux timbres-amendes ainsi que l'acquisition de nouveaux carnets à souche». (1) Question n° 108894 de Hervé Féron, député de Meurthe-et-Moselle, publiée au JO le 13/09/2011. Pour accéder à la question, utiliser le lien ci-dessous.
Édition du lundi 19 septembre 2011 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France