Édition du vendredi 10 mai 2002


Imprimer Imprimer

Patrick Devedjian, ministre délégué aux Libertés locales, Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat aux Transports, Roselyne Bachelot, ministre de l'Ecologie et du développement durable

Nommé mardi ministre délégué aux Libertés locales, Patrick Devedjian, 57 ans, est désormais en charge, avec Nicolas Sarkozy, du dossier délicat des collectivités locales. Ancien avocat de Jacques Chirac, conseiller politique et ancien porte-parole du RPR, il est maire d'Antony depuis 1983 et député des Hauts-de-Seine depuis 1986. Il devra notamment, en liaison avec son homologue chargé de la Réforme de l’Etat, Jean-Paul Delevoye, mais aussi Alain Lambert, ministre délégué au Budget, reprendre les dossiers de ses prédécesseurs sur ces questions. Notamment, il devra dire si le rapport sur la réforme des finances locales, rendu en 2001 par le précédent gouvernement, après une large concertation avec les élus et le Comité des finances locales, sera ou non « enterré », même si un tel dossier ne devrait pas être abordé avant la fin de la période électorale actuelle. Autre ministre important pour le monde des collectivités locales, Dominique Bussereau, 49 ans, a été nommé mardi secrétaire d'Etat aux Transports. Il est conseiller général et député Démocratie libérale (DL) de la Charente-Maritime. Ce familier des questions de transports est hostile à la construction d'un troisième aéroport parisien : "Ce dossier méritera d'être revu" en cas de victoire de la droite en 2002, déclarait-il en 2001. Il préside un groupe de travail sur un service minimum dans les transports publics en cas de grève (depuis 1998). Maire de Saint-Georges-de-Didonne (Charente-Maritime) depuis 1989, il a été membre du comité d'orientation de la campagne de Jacques Chirac pour l'élection présidentielle. Leader des jeunes giscardiens après la présidentielle (1974-1977), il devient, en 1981, directeur adjoint du cabinet de Valéry Giscard d'Estaing, à nouveau candidat à la présidentielle. En 1985, il est élu conseiller général de la Charente-Maritime, puis en 1986 député (1986-1988). Il sera réélu en 1993 et 1997. Il est par ailleurs ancien conseiller régional de Poitou-Charentes (1986 et 1992-1993). Il est depuis 1997 secrétaire général adjoint de Démocratie libérale. Enfin, on relève la nomination de Roselyne Bachelot, 55 ans, comme ministre de l'Ecologie et du développement durable. Députée RPR du Maine-et-Loire depuis 1988 et vice-présidente du conseil régional des Pays de la Loire, Roselyne Bachelot a été membre du comité d'orientation de la campagne présidentielle et est devenue porte-parole du candidat Jacques Chirac en février. Membre du conseil régional des Pays de la Loire depuis 1986, elle est également conseillère municipale d'Angers depuis 1995. Roselyne Bachelot, qui s'est illustrée à l'Assemblée nationale en étant la seule députée de droite à voter pour le PACS, est l'auteur de plusieurs ouvrages dont "Le PACS entre haine et amour" (Plon, 1999) ou plus récemment, "Les maires : fête ou défaite ?" (éditions Anne Carrière, 2001). c=http://www.updatead
Édition du vendredi 10 mai 2002 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France