Édition du Vendredi 20 décembre 2013


Imprimer Imprimer

Fonction publique : légère hausse des effectifs entre 2011 et 2012, selon l'Insee

Les effectifs de la fonction publique sont très légèrement repartis à la hausse entre 2011 et 2012, les suppressions de postes dans la fonction publique d'Etat étant contrebalancées par des recrutements dans la territoriale et l'hospitalière, selon des données publiées hier par l'Insee.
Dans les trois versants de la fonction publique (Etat, territoriale et hospitalière), les effectifs ont progressé de 0,3% sur un an, soit 16 600 agents en tenant compte des contrats aidés. Au final, fin 2012, la fonction publique employait 5,5 millions d'agents, dont 100 000 en contrats aidés.
Dans la fonction publique d'Etat, l'emploi a cependant reculé de 0,9 %, après - 2 % l'année précédente, la baisse dans les ministères (- 2,3 %) s'accompagnant d'une hausse dans les établissements publics à caractère administratif (+ 4,4 %).
Mais dans le même temps, les collectivités ont davantage embauché que l'année précédente avec des effectifs en hausse de + 1,6 % contre 0,3 % en 2011 et l'hospitalière a aussi connu une croissance de ses effectifs (+ 0,7 %).
Il faut toutefois prendre ces chiffres avec prudence dans la mesure où la FPT compte un nombre important d'emplois à temps non complet et où seul le nombre d'ETP (équivalents temps plein) donne une vision réelle des effectifs. Le CSFPT avait noté une diminution des ETP territoriaux en 2010.
En hausse continue depuis les années 1980, les effectifs relevant de l'emploi public, soit environ 20 % de l'emploi total en France, s'étaient stabilisés pour la première fois en 2008. Après une hausse de 0,4 % en 2009, les chiffres pour 2010 (- 0,1 %) et 2011 (- 0,4 %) avaient également confirmé cette tendance.
Pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, quelque 150 000 postes ont été supprimés dans la fonction publique, notamment via la révision générale des politiques publiques (RGPP) lancée en 2007, et dont la mesure phare était le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite dans la fonction publique d'Etat.
En juin 2012, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a annoncé la fin de la RGPP. Il entend maintenir les effectifs stables au cours du quinquennat, les créations de postes dans les ministères « prioritaires (Justice, Police, Education) devant être compensées par des suppressions ailleurs ».

Édition du Vendredi 20 décembre 2013 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr