Édition du Jeudi 6 octobre 2016


Imprimer Imprimer

Une majorité de Français favorables au vote obligatoire pour toutes les élections

Faut-il y voir la solution pour endiguer le phénomène d’abstention de plus en plus massif à chaque nouvelle élection ? Toujours est-il que 60 % des Français se déclarent aujourd’hui favorables à l’instauration d’un vote obligatoire à toutes les élections. Interrogés par YouGovFrance pour le compte du Huffington Post et I Télé les 28 et 29 septembre derniers, 31 % des Français se déclarent ainsi « tout à fait favorables » et 29 % « plutôt favorables » au vote obligatoire, et cela pour toutes les élections. Ce sont les électeurs de droite et du centre qui sont le plus favorables à cette idée, suivis de près par ceux de la gauche et des Verts. C’est l’extrême gauche qui y est le moins favorable (50 %). Les Français sont encore plus nombreux (79 %) à vouloir que le vote blanc soit comptabilisé en tant que suffrage exprimé à l’occasion de la prochaine élection présidentielle. Ce sont les électeurs les plus âgés (55 et +) qui y sont le plus favorables (85 %), sans écart notable entre les différentes familles politiques.
Dans leur ensemble, les Français se déclarent aussi favorables à l’interdiction du cumul des mandats dans le temps (69 %), et sur ce sujet aussi, ce sont les électeurs âgés qui sont le plus demandeurs (78 %) d’une telle mesure.
53 % des personnes interrogées se déclarent par ailleurs favorables à l’introduction d’une part de proportionnelle aux élections législatives. Ce sont les électeurs du centre (72 %) qui sont le plus demandeurs, suivis par les électeurs Les Républicains (64%) et ceux d’extrême gauche (63 %).
Interrogés également sur l’hypothèse d’un rétablissement du septennat pour un mandat présidentiel unique, les Français se montrent beaucoup plus partagés. Au total, 41 % y sont favorables, contre 47 % défavorables. Ce sont les électeurs Les Républicains qui sont les plus nombreux à être séduits par cette idée (58 %), devant les électeurs PS, EE-LV (48 %), ceux du FN (43 %), du Centre (42 %) et de l’extrême gauche et du PC (38 %).
Questionnés aussi sur leur souhait de voir disparaître et le Sénat et le Premier ministre, les Français optent plutôt pour une suppression du Sénat (55 % de réponses favorables) que pour celle de la fonction de Premier ministre (53 % de réponses défavorables).

Télécharger l’ensemble des résultats.
Édition du Jeudi 6 octobre 2016 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr